Le géant des cosmétiques Unilever - qui vend notamment les marques Dove et Axe à près d'un milliard d'individus sur la terre - a décidé de bannir l...

Le géant des cosmétiques Unilever - qui vend notamment les marques Dove et Axe à près d'un milliard d'individus sur la terre - a décidé de bannir le mot "normal" pour décrire un type de peau ou de cheveu sur les emballages de ses produits. Le groupe britannique, conscient que l'utilisation de ce terme pouvait stigmatiser toute une partie de la population, s'engage également à ne plus modifier la taille et la forme du corps ainsi que la couleur de la peau sur ses photos de campagnes. Et à représenter davantage les minorités dans ses publicités. Nulle mention en revanche de l'adjectif qui sera utilisé en remplacement. L'an dernier, Unilever, tout comme L'Oréal, avait déjà éliminé les mots "clair" et "blanc" de sa communication.