1. Les épaulettes Véronique Leroy

Réminiscence des années 1980 ? On aime la facture de cette veste aux épaulettes à manches ballons, signée Véronique Leroy.
...

Réminiscence des années 1980 ? On aime la facture de cette veste aux épaulettes à manches ballons, signée Véronique Leroy. Le collier boules intégré au pull, c'est la signature Cathy Pill. On en fait une provision pour afficher un look à la fois très personnel et indémodable. Superposition, c'est le mot-clé de l'hiver. Haider Ackermann nous charme avec ses pantalons en cuir super skinny que l'on porte tels des leggings sous un tas de tops. Cette saison, chez Strelli, on élit le pull oversize à porter décolleté sur l'épaule et ceinturé, sur un pantalon en flanelle grise. Et on est en plein dans la tendance. On l'aime pour son côté rétro, façon Audrey Hepburn. Le Brillant 58 PM est une édition limitée de Delvaux. On l'adopte pour sa touche supervintage. De sa dernière partition pour la maison Rochas, on retient d'Olivier Theyskens cette jolie tendance de ramoneurs des villes. Et on arbore de petites échelles en guise de serre-tête. Encore une belle trouvaille de la jeune styliste Sandrina Fasoli qui dote ses pull-overs au décolleté plongeant d'un col amovible. Parfois, le col se boutonne directement sur un gilet gris. Bref, chez Sandrina Fasoli, on joue avec le vêtement. C'est dans la nouvelle ligne unisexe de Veronique Branquinho que l'on élit ce trench à la coupe impeccable. Pour être parfaitement assortie à son homme. Petit short blanc enfilé sur des collants et des jambières de la même couleur en bas, veste en fourrure et chemise à col Lavallière en haut. Ce look, griffé Chine, a tout bon. La maille, c'est la spécialité d'Annemie Verbeke. La surprise de cet hiver vient de ce manteau en laine effilochée. Pour la touche " glunge ". Est-il encore nécessaire de le rappeler ? La contraction de " glamour " et de " grunge ". Pour sa première saison au sein de la marque allemande Jil Sander, Raf Simons a présenté un spectacle d'une sobriété parfaite : les jupes longues se portent strictes sur une impeccable chemise blanche. Détail à ne pas rater : les bottines à lacets. Collection très tonique chez le Belge José Enrique Oña Selfa qui £uvre pour la maison espagnole Loewe. On veut toutes la combinaison en cuir noir façon B.B. du temps de sa Harley.Pili Collado a dessiné pour Les Précieuses une collection baptisée " Ecuyère ", constituée de sautoirs lasso, où le bois se mélange au vison, aux chaînes, au quartz et aux rubans. On porte le sautoir long, très long. Bruno Pieters nous ravit avec une collection tout en raffinement. Mention spéciale à ses bottes en cuir verni bleu marine qui annoncent une ligne de chaussures à venir. Un lancement qui se fera très prochainement en même temps que sa collection pour l'homme. Toujours élégant, Dries Van Noten présente un pantalon gris à taille haute, discrètement ceinturé et, must du must, un gilet au boutonnage asymétrique. On retient l'idée et on boutonne mardi avec mercredi ! On enfile le pull Tim Van Steenbergen sur un pantalon à l'allure masculin-féminin. On l'adopte pour son énorme col boule qui laisse entrevoir, dessous, une chemise d'homme. Chez Sofie d'Hoore, on affectionne tout : ses jupes plissées beige de collégienne, la simplicité d'un pull en V, l'élégance décontractée d'un pantalon en flanelle grise. Notre coup de c£ur revient à cette silhouette masculin-féminin, qui s'inscrit parfaitement dans la tendance de cet hiver. C'est dans la " ligne artisanale femme 0 " de Martin Margiela, présentée lors de la semaine de la haute couture à Paris, que l'on ira dénicher cette blouse blanche au beau bouillonné, résultat de l'assemblage de robes de cérémonie pour fillettes. Attention, cette ligne est distillée au compte-goutte dans une sélection de boutiques de la marque à raison d'un modèle par mois only !On aime l'association des deux tendances de l'hiver : le long manteau et la fourrure. On le porte sans manches sur un jean skinny pour un look urban grunge. Christian Wijnants nous séduit toujours par la fraîcheur de ses collections. On élit le top blanc à col cheminée à porter avec une minijupe noire et des leggings, of course ! Agnès Trémoulet