Tout le monde se souvient de la robe dos nu de Guy Laroche portée par Mireille Darc dans Le grand blond avec une chaussure noire, dont la coupe extrêmement échancrée laissait apparaître la naissance de ses fesses. A y regarder de plus près, on remarquait une chaîne de taille dorée, qui soulignait d'un trait de lumière ses courbes. Aujourd'hui, les bijoux sensuels des années 70 brillent à nouveau sur la peau. Ear cuff soulignant le contour de l'oreille, vu notamment chez Piaget ou Mellerio dits Meller, dessous de lobe, chaîne de main, bijoux de corps, les versions précieuses de ces accessoires, d'abord réintroduits par le monde de la mode, se multiplient. A l'opposé d'un joli caillou serti, qui attire surtout l'attention sur lui-même, ces nouvelles façons de porter le bijou mettent en valeur les creux et les arrondis naturels de l'anatomie, réveillant la dimension charnelle de l'objet.
...