Ils sont venus, ils sont tous là... Les six blogueurs, trois femmes et trois hommes, sont arrivés avant l'heure dite dans le nouveau restaurant d'Arabelle Meirlaen, à Marchin, en province de Liège, où nous leur avions donné rendez-vous devant les fourneaux pour une expérience inédite. Ces six amateurs de gastronomie ont quitté l'espace d'une journée la Toile pour préparer devant la chef étoilée, en exclusivité pour les lecteurs du Vif Weekend, une de leurs recettes préférées... et révéler à travers elle leur personnalité culinaire.
...

Ils sont venus, ils sont tous là... Les six blogueurs, trois femmes et trois hommes, sont arrivés avant l'heure dite dans le nouveau restaurant d'Arabelle Meirlaen, à Marchin, en province de Liège, où nous leur avions donné rendez-vous devant les fourneaux pour une expérience inédite. Ces six amateurs de gastronomie ont quitté l'espace d'une journée la Toile pour préparer devant la chef étoilée, en exclusivité pour les lecteurs du Vif Weekend, une de leurs recettes préférées... et révéler à travers elle leur personnalité culinaire. Lors de la séance de portraits qui inaugure la rencontre, chacun lève déjà un coin du voile. Emma a ainsi choisi de revêtir son tablier de l'école bruxelloise du Ceria, où elle suit avec assiduité des cours de cuisine qui lui permettront de faire valoir ses compétences lorsqu'elle entreprendra dans quelques mois son grand voyage vers l'Orient. Istanbul en sera le point de départ et Tokyo le terminus. Jusqu'au-boutiste et appliquée, Emma a aujourd'hui décidé de confire des cuisses de canard, l'un des ingrédients clés de son " plat signature ". Isabelle va, elle, présenter sa fameuse tarte crémeuse au citron, qu'elle a mis des mois à mettre au point, pour arriver à un résultat d'une voluptueuse gourmandise. Quant à la troisième représentante de la gent féminine, Delphine, elle se veut totalement de saison en proposant un potage au potiron, avec pesto de châtaignes. René, pour qui la nourriture et le vin doivent faire bon ménage, a de son côté tout prévu. Sa préparation est un hommage à son père d'origine hongroise et sa mère argentine, la céramiste Diana Bercovitz. Il a songé à emporter avec lui de magnifiques bols bleu cobalt, oeuvre de sa maman, pour servir son mets. Philou est un de ces cuisinier de l'extrême, en quête permanente de saveur. En parallèle de ses activités en ligne, il a abandonné son job en gestion pour travailler dans une épicerie fine. Il a même avec lui un cadeau pour la chef qui nous accueille, à savoir un coffret contenant des fioles d'huile et vinaigre. Notre fureteur n'a pas non plus lésiné sur les matières premières les plus originales. Pour le zeste d'agrumes qui apporte la touche finale à son plat à base d'huîtres, il exhibe fièrement une Main de Bouddha, un citron rare qu'il a spécialement acheté pour l'événement. Grand amateur de produits et de cuisines ethniques, Sylvain, le sixième larron, a cueilli les fruits du cognassier de son jardin de ville. Il les utilise pour accompagner une recette du Moyen-Orient, joliment relevée des couleurs des graines de la grenade. A la fin de l'atelier, Arabelle Meirlaen donne son verdict : toutes ces créations sont bien équilibrées et goûteuses à souhait. " C'était une belle expérience que de découvrir la personne derrière le blog et de la voir en action ", reconnaît-elle.PAR JEAN-PIERRE GABRIEL