Elles ont tout fait pour exister uniquement sur Internet. Voici maintenant que les marques vendues exclusivement en ligne se dotent d'un point de vente physique. C'est ce qu'on appelle le showrooming. Plusieurs labels, comme la griffe française Sézane, adorée des trentenaires, ou ME+EM, coup de coeur de Kate Middleton, suivent la mouvance et ont ouvert dernièrement de véritables magasins. La première citée vient d'inaugurer une boutique à New York (photo) et un pop-up store à Londres, quand elle n'installe pas un stand éphémère au Bon Marché, à Paris. Du côté de la marque britannique, on en est déjà à la troisième adresse, à Londres. Pour ces enseignes, l'idée est d'abord de stimuler le shopping sur la Toile, selon une étude de Colliers International, cabinet de conseil canadien, spécialisé dans l'immobilier commercial. Les consommateurs se rendent en effet sur place pour toucher, voir et essayer les nouvelles collections. Avant de réaliser leurs emplettes, depuis leur ordinateur ou smartphone. Ou comment moderniser et totalement bousculer un simple acte d'achat.