Alexandre Jardin a grandi dans un univers bercé d'imaginaire. " Il n'y avait pas de distinct...

Alexandre Jardin a grandi dans un univers bercé d'imaginaire. " Il n'y avait pas de distinction entre la fiction et la vie réelle. " Un bagage naturel, hérité du Zubial, alias son père, romancier et scénariste, ou d'autres hommes de son entourage, comme Claude Sautet. Quant à sa mère, " c'est un roman en soi... " Une femme sacrément originale. " Souvent muette, elle se contentait de vivre. " De ce silence, " irrésistiblement fascinant ", est né l'écrivain.