Pour ses 40 ans, le Centre Pompidou s'offre un nouveau rendez-vous : Mutations/Créations. La lumière projetée par cette bougie plantée sur un gâteau déjà richement pourvu ? Permettre aux visiteurs de découvrir la création la plus contemporaine en lien avec les technologies numériques, notamment dans les domaines du design et de l'architec...

Pour ses 40 ans, le Centre Pompidou s'offre un nouveau rendez-vous : Mutations/Créations. La lumière projetée par cette bougie plantée sur un gâteau déjà richement pourvu ? Permettre aux visiteurs de découvrir la création la plus contemporaine en lien avec les technologies numériques, notamment dans les domaines du design et de l'architecture. Pour ouvrir cette série avec panache, l'institution parisienne consacre une rétrospective au designer britannique Ross Lovegrove. On ne compte plus les collaborations de ce concepteur au physique situé quelque part entre Merlin l'Enchanteur et Sean Connery : Apple, Renault, Sony, Hermès, Airbus Industries, Kartell, Cappellini, Moroso, Artemide, Driade, Issey Miyake, Vitra, Motorola, Tag Heuer, Herman Miller, Japan Airlines et Toyo Ito Architects... Aussi à l'aise avec une paire d'enceintes acoustiques qu'avec la carrosserie d'une voiture ou un sabre pour le champagne, Lovegrove est l'une des signatures qui ont marqué l'époque. Bien vu, l'événement qui lui est dédié aborde toutes les facettes du personnage, qu'il s'agisse de son côté " captain organic ", sa fascination pour le monde végétal, ou son intérêt pour les mutations digitales. Sans oublier son respect total pour la main de l'homme et pour l'art. Parlant de ce dernier, il avait déclaré : " Je veux que mon travail continue à faire vivre les forces qui animent les créations artistiques. Je ne veux pas qu'il y ait une rupture entre ces objets et les miens... et surtout je souhaite que l'art soit accessible au grand nombre. " Un beau programme pour une belle personne. Convergence, Ross Lovegrove, Centre Pompidou, à 75191 Paris. www.centrepompidou.fr Jusqu'au 3 juillet prochain.M.V.