Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, la famille italienne Piaggio, spécialisée dans la réparation d'avions, est au bord du fiasco suite aux bombardements ayant dévasté son usine. Les fistons ont alors une idée : imaginer un engin à deux roues facile à construire et à conduire, au look qui séduirait les filles aux jupes serrées comme les garçons en costume, avec un plancher plat, une boîte de vitesse sur le guidon et un moteur caché pour ne pas salir le pilote. En 1946, naît la " Vespa " - le père Piaggio trouve qu'elle ressemble à une guêpe - qui va conquérir les marchés européen, américain et asiatique dès le début des années 50, pendant qu'Audrey Hepburn et Gregory Peck l'élèvent au rang de symbole de liberté absolue dans Vacances romaines. Tout au long de l'ouvrage Vespa, l'histoire d'une légende, c'est un road trip plein d'escales et d'anecdotes qui est raconté par deux auteurs tentant de suivre la trace d'une icône à travers sept décennies, une cinquantaine de modèles et quelques prestigieuses éditions limitées - dont celle signée Giorgio Armani en 2015. Si votre coeur fait vroum...

© photos : ruslan bardash / sdp

Vespa, l'histoire d'une légende, par Stefano Cordara et Valerio Boni, E/P/A, 208 pages.