Au programme : le néo-nude, le smokey-eye version soft et la couleur vive en touches. Cette saison, MAC suit de près l'esprit des collections de mode printemps-été 2008. Trois tendances faciles à interpréter grâce aux conseils de Lyne Desnoyers, make-up artist de la marque.
...

Au programme : le néo-nude, le smokey-eye version soft et la couleur vive en touches. Cette saison, MAC suit de près l'esprit des collections de mode printemps-été 2008. Trois tendances faciles à interpréter grâce aux conseils de Lyne Desnoyers, make-up artist de la marque. 1. Nude attitude. Comme au défilé de Colette Dinnigan. Un maquillage à peine présent, totalement naturel, s'annonce comme le nouveau classique moderne. La priorité est donnée au teint, il doit être irréprochable. Le regard reste très calme. La bouche, en revanche, n'est plus aussi pâle. Elle est soulignée d'une nuance rosée. Mode d'emploi. Pour unifier le teint, utilisez le Mineralize Powder. La palette de nuances va du Light au Deep Dark. Choisissez celle qui se rapproche le plus de votre carnation. L'application se fera au pinceau, le résultat sera ainsi soigné et sophistiqué. Sur les lèvres, passez le rouge à lèvres Rose Lumineux (2N) ou Rose Pastel (3N). 2. Smokey-eye. Comme au défilé de Roberto Cavalli. Très tendance cet hiver, il sera toujours d'actualité au printemps, mais tout en douceur et en légèreté. " Le regard est extrêmement éthéré, souligne Lyne Desnoyers. On explore toute la palette des gris, allant des tonalités sombres presque industrielles jusqu'à l'argent iridescent, pour un résultat glamour et romantique. Le travail se fait en floutage, il faut ombrer et pas sculpter ! "Mode d'emploi. Appliquez le crayon khôl gris Phone Number au ras des cils sur la paupière supérieure et inférieure. Fixez-le, à l'aide d'un pinceau souple, avec le fard à paupières Print. Par-dessus, tapotez délicatement un peu de pigment Silver pour illuminer le regard. " Tout se passe au ras des cils et sur la paupière mobile, rien au-delà ", rappelle Lyne Desnoyers. 3. Flash couleur. Comme au défilé de Marni. La couleur est traitée comme un accessoire, un détail fort qui illumine le visage. La grande nouveauté ? Presque pas de mascara et pas de travail sur les sourcils. " Juste un coup d'éclat et basta ! s'exclame Lyne Desnoyers. L'utilisation de la couleur est plus spontanée. C'est assez moderne et ça fait du bien. "Mode d'emploi. La paupière supérieure est dessinée avec un trait de crayon bleu (Fresh Water) ou bicolore blanc et bleu (Fascination et Fresh Water). Le trait est net et affirmé, comme une virgule. La bouche est mise en valeur avec Lady Danger, un rouge orangé vibrant et très lumineux. A noter : la tendance des rouges orangés est en très forte hausse. Barbara Witkowska