Tara Jarmon était à la tête de l'enseigne du même nom, comptant une septantaine de boutiques dans le monde. Un an après l'avoir quittée, elle lance,...

Tara Jarmon était à la tête de l'enseigne du même nom, comptant une septantaine de boutiques dans le monde. Un an après l'avoir quittée, elle lance, avec sa fille et une amie styliste, la marque digitale Mirae, qui propose une ligne de vêtements colorés et vintage. Elle suit ainsi le modèle du label parisien Sézane qui se veut 100 % numérique. Pas de point de vente physique donc. L'initiative, également respectueuse de l'environnement, propose de petites collections pour éviter les stocks et les excès. Elle produit dès lors trente pièces, renouvelées tous les deux mois par vingt autres modèles. Pour compléter sa démarche écologique, elle privilégie aussi les énergies renouvelables ainsi que les matières naturelles.