Retrouvez Frédéric Brébant chaque lundi matin, vers 9 h 45, dans l'émission " Bonjour quand même ", de Jean-Pierre Hautier, sur la Première (RTBF radio).
...

Retrouvez Frédéric Brébant chaque lundi matin, vers 9 h 45, dans l'émission " Bonjour quand même ", de Jean-Pierre Hautier, sur la Première (RTBF radio).A première vue, l'objet ressemble à un énième gadget venu de l'empire du Soleil-Levant. Une silhouette blanche, deux longues oreilles tendues vers le ciel, des yeux et un nez sommairement dessinés. Un look ludique pour une mission tonique. Car ce lapin stylisé ne se contente pas de décorer les étagères : il communique, de façon intelligente, des informations glanées sur le Web. Grâce à une connexion Wifi et une configuration ad hoc, cette étonnante invention française baptisée Nabaztag peut en effet distiller à son propriétaire des renseignements qui le concernent directement. Vous voulez par exemple connaître la météo avant d'ausculter votre garde-robe ? Un coup d'£il vers le lapin magique et hop, selon qu'il affiche telle ou telle couleur sur le corps, vous savez s'il fait beau ou s'il pleut dehors. Autre scénario possible : ne perdez plus de temps à consulter régulièrement votre boîte à e-mails pour savoir si votre chéri(e) vous a envoyé un message ; le lapin vous prévient, à sa manière, que la missive tant attendue est bel et bien arrivée. Et ce n'est pas tout. Car cette drôle de bébête (qui sera disponible dès le mois prochain au prix de 95 euros) peut aussi vous informer de l'état du trafic sur le chemin de votre travail ou de l'évolution du cours de vos actions en Bourse. Tout dépend de la manière dont on " active " le Nabaztag. Aussi intelligent soit-il, ce petit lapin blanc n'obéit en fait qu'à un code préalablement établi. On donne vie à l'animal (grâce à une prise de courant), on enregistre son identité sur le site www.nabaztag.com et on lui ordonne de relayer ensuite telle ou telle info cueillie sur le Net. Perpétuellement en état d'alerte grâce à sa connexion Wifi, le lapin s'anime et s'illumine donc selon la demande préprogrammée. Plus fort : vos proches peuvent carrément " incarner " le lapin et communiquer leurs sentiments à travers lui. Nabaztag baisse l'oreille droite ? Cousin Paul vous invite à déjeuner. L'animal rougit et pousse des petits cris ? L'élu(e) de votre c£ur pense à vous et tient à vous le faire savoir. Clair, net et précis. Parce que vous aurez vous-même défini ces codes comportementaux, tout simplement. Certes, l'objet s'apparente, une fois de plus, à un gadget dispensable, mais au-delà de cette première impression somme toute légitime, il convient toutefois de nuancer son jugement. Délibérément rigolo, ce petit lapin magique est en effet annonciateur de ce qui nous attend tous dans un avenir proche. A moyen terme, on pourrait imaginer que certains appareils électroménagers soient aussi dotés d'une technologie Wifi capable des mêmes " exploits " quotidiens. Ainsi, vous pourriez par exemple grimper chaque jour sur une balance " nouvelle génération " qui gérerait les informations recueillies sur votre poids et avertirait, le cas échéant, votre diététicien pour qu'il vous colle un régime drastique. Celui-ci s'afficherait alors directement sur l'écran à cristaux liquides de votre superfrigo qui pourrait même gérer û soyons fous ! û la liste de vos courses " light " sur Internet. Science-fiction ? Oui et non. En tout cas, la tendance future est d'ores et déjà prévisible : à l'avenir, vous ne devrez plus aller à l'information ; elle se manifestera elle-même dans votre quotidien, presque spontanément, grâce à une multitude d'objets intelligents et communicants. Mais n'ayez pas peur. A tout moment, vous pourrez toujours débrancher ces stupéfiantes et satanées machines. Quoi qu'en pense votre lapin. Frédéric Brébant