" COMME UNE COUVERTURE DOUILLETTE "

Depuis huit ans déjà, la créatrice belge Anna Heylen a aménagé un salon aux teintes indigo et noir au premier étage de sa maison de mode. Et elle reste convaincue de son choix. " C'est là que nous recevons nos visiteurs et nos clients et que nous tenons nos réunions. Cette entité contraste avec le reste de la bâtisse, toute blanche, et son charme réside dans le fait qu'elle est chaleureuse et intemporelle. La lumière naturelle donne un très bel effet et tout ce que nous y exposons est bien mis en valeur. Les fauteuils sont également parfaitement assortis à l'ensemble. Nous y org...

Depuis huit ans déjà, la créatrice belge Anna Heylen a aménagé un salon aux teintes indigo et noir au premier étage de sa maison de mode. Et elle reste convaincue de son choix. " C'est là que nous recevons nos visiteurs et nos clients et que nous tenons nos réunions. Cette entité contraste avec le reste de la bâtisse, toute blanche, et son charme réside dans le fait qu'elle est chaleureuse et intemporelle. La lumière naturelle donne un très bel effet et tout ce que nous y exposons est bien mis en valeur. Les fauteuils sont également parfaitement assortis à l'ensemble. Nous y organisons régulièrement nos séances photo ", décrit-elle. La photographe d'architecture Bieke Claessens a shooté les lieux pour l'un de ses livres et commente : " Une pièce sombre, c'est comme une couverture douillette que l'on déploie. " annaheylen.beLe décorateur Bart Degryse a utilisé pas mal de couleurs sombres dans l'habitation-témoin de la plate-forme de création d'intérieur design Roomin, à Gand. Et pas seulement au rez-de-chaussée, où il a habillé de rouge-brun foncé la pièce centrale, en enfilade, de cette maison de maître classique. " Cela ne sert à rien d'essayer d'en faire une zone lumineuse, estime-t-il. Je préfère accentuer la réalité pour mieux faire ressortir les autres parties. " A l'étage, il a aussi choisi un stuc naturel d'un marron profond (de la marque Huus) pour la chambre principale. " Ce matériau est irrégulier. En le combinant à une tonalité moins flash, on obtient un effet brut et intime ", affirme Bart Degryse. Le cadre de lit a été peint dans un même esprit et associé à un tissu d'ameublement vert menthe " pour une impression de fraîcheur ". Le mur contre lequel le chevet est adossé est quant à lui assombri. " Néanmoins, si nous avions fait la même chose avec la paroi que l'on aperçoit en entrant dans la chambre ou lorsque l'on est couché, cela aurait alourdi la composition ", avertit le spécialiste. www.roomin.beL'architecte d'intérieur anversois Gert Voorjans ne partage pas les idées reçues en matière d'intérieur : " C'est un mythe de croire que les petits volumes doivent être lumineux et que l'idéal est d'appliquer des couleurs sombres aux grands espaces, explique-t-il. Une teinte claire ne va pas agrandir subitement le lieu. Personnellement, j'aime utiliser des tons foncés dans les endroits confinés. Ils dégagent une atmosphère mystique et rendent captivantes des parties de l'habitation qui peuvent sembler à première vue inintéressantes. " Le concepteur a eu l'occasion de mettre sa théorie en application dans la salle de bains d'une villa de la périphérie bruxelloise. " Cette pièce d'eau était dépourvue de fenêtre. J'ai choisi un luminaire plat qui crée l'illusion d'un lanterneau. Je l'ai combiné à un carrelage en verre de Murano fait main de couleur vert émeraude. Ce matériau reflète la lumière au lieu de l'absorber et agrandit visuellement la pièce. " PAR LEEN CREVE