Dans ce décor digne de l'ère Tudor, à Los Angeles, on s'inspire du miroir ancien et des lanternes.
...

Dans ce décor digne de l'ère Tudor, à Los Angeles, on s'inspire du miroir ancien et des lanternes. Quand l'architecte d'intérieur français Jean-Louis Deniot a acheté cette demeure dans le quartier d'Hollywood Hills à Los Angeles, les recommandations du paysagiste Scott Shrader étaient simples : pas de jardin ou de terrasse typiquement californiens. La maison, construite en 1935 par un décorateur de cinéma, est le résultat d'un audacieux mélange du style médiéval Tudor et d'éléments latino-américains, que l'on remarque aujourd'hui encore dans le jardin. Encore une fois, la frontière entre intérieur et extérieur s'efface. Des objets d'habitude réservés à la décoration d'une chambre à coucher ou d'un salon décorent à la perfection la terrasse tout au long de l'été. En accrochant des miroirs le long des murs, la lumière et l'impression d'espace sont décuplées.