Tero s'est fait un nom en distillant une cuisine ouverte sur le monde qui concilie santé et hédonisme. Le plus ? La mise sur pied d'une ferme dans ...

Tero s'est fait un nom en distillant une cuisine ouverte sur le monde qui concilie santé et hédonisme. Le plus ? La mise sur pied d'une ferme dans le Namurois, la Ferme des Rabanisse, qui assure à la fois l'approvisionnement en légumes et en viande (vache Salers et porc Duroc). Cet horizon d'autarcie alimentaire permet aussi à cette enseigne de dérouler chaque semaine une série de préparations à emporter - caviar d'aubergines à la marjolaine, houmous de betterave... - ainsi que de précieux colis de viandes, de miel fermier ou de légumes garantis 100% locaux. Le tout est à glaner dans les deux restaurants (Wavre et Bruxelles) le jeudi entre 17 et 19 heures.