Pour son second défilé à la direction artistique de Celine, Hedi Slimane a en effet offert un souffle salvateur aux fondamentaux de la respectable lady. A la clé, un mythe dépoussiéré, celui de la bourgeoise que Céline Vipiana avait à l'esprit en lançant sa griffe, au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. Sur le catwalk, en droite ligne du Saint-Germain-des-Prés des années 70, cinquante-neuf silhouettes composées de jupes-culottes, blouses à lavallière, capes ou bla...