En février dernier, Ashley Graham faisait découvrir sa campagne Swimsuits for all, lors de la Fashion Week de New York. Cette vidéo, qui met en valeur ses courbes voluptueuses, s'inscrit plus largement dans ...

En février dernier, Ashley Graham faisait découvrir sa campagne Swimsuits for all, lors de la Fashion Week de New York. Cette vidéo, qui met en valeur ses courbes voluptueuses, s'inscrit plus largement dans le mouvement du body activism. Et la top américaine est loin d'être la seule à s'impliquer. Précurseur en la matière, la marque Dove vient de s'associer au photographe Mario Testino pour réaliser une galerie de portraits célébrant toutes les beautés. Et, depuis quelques années, de plus en plus de griffes font défiler des femmes dites " rondes " ou " normales " sur les podiums. Ce fut encore le cas lors des récentes semaines de la mode, avec Michael Kors, Prabal Gurung ou Dolce & Gabbana. Mais à côté de ces initiatives positives, on en compte encore trop qui sont à tout le moins maladroites. Ainsi de la dernière campagne Zara : deux filles filiformes pour encourager les femmes à aimer leurs formes, ça passe plutôt mal... Raison de plus pour de nombreux modèles grandes tailles d'essayer de changer les mentalités. E.S.