Dans cette jolie demeure néo-palladienne de la périphérie bruxelloise, le décorateur Jean-Claude Jacquemart a laissé libre cours à son imagination afin de mettre en valeur la riche collection de meubles et objets de la propriétaire. Pour un résultat lumineux et chatoyant.

Vivre et travailler dans un pavillon en bois dessiné par le bureau d'architectes Binst. Avec ses larges baies vitrées et son dessin géométrique, cette habitation se révèle être un parfait terrain de jeu et de création, flottant sur un océan végétal.

Après avoir sillonné le monde pendant des décennies en tant que styliste, rédacteur et directeur mode pour Dazed&Confused, Diesel, Uniqlo ou encore Lady Gaga, Nicola Formichetti s'est posé à New York, dans un logement très lumineux, perché sur le toit d'un entrepôt. "C'est comme un rêve d'enfant qui se réalise", avoue-t-il.

Quand elle leur fait part de son projet de s'installer à Marrakech, à 25 ans, les proches de Laurence Leenaert ne cachent pas leur étonnement. Cinq ans plus tard, sa marque de déco, LRNCE, est devenue incontournable, dans la cité et bien au-delà. Rencontre dans son chez-soi aux allures de galerie.

La créatrice bruxelloise puise son inspiration partout, dans ses balades, ses voyages, sa vie de tous les jours. Elle nous a ouvert les portes de son jardin secret, où elle vit et imagine ses collections de bijoux. Un très zen pavillon des années 60, aménagé de façon contemporaine, avec supplément d'âme.

Ce pavillon des années 60 offre un écrin parfait à la collection d'art et de design de l'architecte d'intérieur Philip Simoen. Une perle architecturale, aux lignes élémentaires et baignée de lumière, qui entretient une relation privilégiée avec son jardin.

Dans une belle demeure à l'ambiance délicieusement bohème, Stéphanie Lippens, anthropologue, et Alex Wiener, juriste de formation, partagent leur passion pour les intérieurs et les objets qui les habillent. Ils se sont spécialisés dans le home staging, soit la création de décors, de A à Z.