...

Quelque dix-huit sphères à l'aspect cuivre chromé occupent magnifiquement les airs, dans l'entrée du concept store Essentiel. Une suspension signée Tom Dixon, choisie par Esfan Eghtessadi, le cofondateur du label belge. Au moment de penser cet espace, ce passionné de design et de mobilier a estimé que cette pièce iconique apporterait du caractère à l'ensemble. Force est de constater qu'il avait raison. 66, avenue Louise, à 1050 Bruxelles. www.essentiel-antwerp.com Jules Wabbes, Pieter De Bruyne, Renaat Braem, Emiel Veranneman, pour les figures tutélaires. Nathalie Dewez, Alain Berteau et Ben Storms, pour leurs confrères plus contemporains. C'est décidément une ode au design " made in Belgium " de la deuxième partie du xxe siècle que chante Le 27, la boutique bruxelloise de Delvaux. Sur les deux étages reliés par un escalier majestueux et une verrière Art déco, il suffit de tourner la tête pour découvrir meubles et luminaires des plus emblématiques, comme ce lustre hexagonal Osaka en laiton créé par Jules Wabbes pour le pavillon belge de l'Exposition universelle de 1970 à Osaka, la table basse InHale de Ben Storms, le lustre Moon réalisé pour la chapelle musicale Reine Elisabeth par Nathalie Dewez, la table de Pieter De Bruyne, précurseur du postmodernisme flamand ou encore ce bureau à découpe organique et spatiale pensé par Renaat Braem en 1952 . Quoi de mieux pour donner un supplément d'âme aux sacs et accessoires du maroquinier le plus célèbre du royaume ? 27, boulevard de Waterloo, à 1000 Bruxelles. www.delvaux.com Dans la boutique Chanel, repensée par le célèbre architecte new-yorkais Peter Marino, meubles et oeuvres d'art contemporain dialoguent dans un environnement raffiné, où les teintes chères à la maison - blanc, noir, beige et or - règnent en maître. Au premier étage, sur la droite, le salon dédié aux souliers est décoré de fauteuils et d'une table basse signés par la sculptrice franco-suédoise Ingrid Donat. Un mobilier en bronze qui mêle influences Art déco et art tribal. A gauche, l'espace consacré au prêt-à-porter et à la maille est quant à lui réchauffé par le doré du siège Firebird, tout en rondeur, du designer américain Wendell Castle. Sur les murs des trois étages de l'enseigne, notons aussi la présence de sept opus de l'artiste minimaliste Agnès Martin, de deux tableaux de Louis Heilbronn et d'une création originale imaginée par le sculpteur belge Johan Creten. 64, boulevard de Waterloo, à 1000 Bruxelles. www.chanel.com Un lieu intimiste, ouvert il y a peu pour les 30 ans de la griffe de lingerie belge. Les oiseaux de paradis, chers à la créatrice, se posent en différents endroits de cet espace, que l'on découvre une fois passée une porte cochère du boulevard de Waterloo, donnant sur une cour. Une aile stylisée en laiton qui vient se déposer délicatement sur les miroirs, lampes, armoires ou sofas, dans un univers élégant pensé par le duo d'architectes belges David & Nicolas. 26, boulevard de Waterloo, à 1000 Bruxelles. www.carinegilson.com C'est son matériau, le bois, son côté épuré, son esprit fifties et son accoudoir unique, telle une sculpture, qui ont séduit Edouard Vermeulen. Cette réédition de l'architecte et designer américain George Nakashima a rapidement trouvé sa place dans la boutique du couturier belge, rénovée il y a deux ans pour intégrer davantage d'art et de lumière en ses murs. Plus loin, un autre siège, cette fois en marbre et conçu par le designer belge Michaël Verheyden, donne également du cachet au lieu. 78, rue de Namur, à 1000 Bruxelles. www.natan.be Ce canapé rembourré sans structure, composé d'environ 100 mètres de tubes noués pour former un enchevêtrement, est finalement devenu le symbole de la boutique Icon, ouverte il y a dix-huit ans déjà. Un coup de coeur de sa propriétaire, Michèle Bogaert, pour le travail des frères Campana. Les femmes y entreposent les pièces qu'elles souhaitent essayer, signées Acne Studios, Golden Goose, Isabel Marant ou Phillip Lim, notamment. Les hommes y patientent confortablement, tandis que les enfants l'utilisent comme trampoline, c'est permis s'ils enlèvent leurs chaussures, autant que ce soit un objet qui vive, et non une pièce muséale. 5, place du Nouveau Marché aux Grains, à 1000 Bruxelles. www.icon-shop.be Sa création murale ronde et argentée reflète son amour pour la matière, les textures et l'ambiguïté. Une commande spéciale de Dior à cet artiste français, passé par Saint-Luc, l'Ecole supérieure de arts de Tournai. Tout est affaire de détails, la couleur de cette pièce est parfaitement assortie au gris clair du premier étage de la boutique, nouvellement rénovée. Autre teinte fétiche de la maison? Le rose poudré, choisi pour les confortables fauteuils signés Gio Ponti. Ces derniers attendent les clients VIP, dans le salon privé du deuxième étage, où trônent également une table basse et une console aérienne du designer britannique Adam Williams. 61, boulevard de Waterloo, à 1000 Bruxelles. www.dior.com Située dans une maison de style Art déco au centre de Bruxelles, cette boutique de sneakers, au design minimaliste, a parfaitement intégré ses chaussures à son décor. En levant les yeux, on contemple un plafond composé de fines plaques en cuivre inclinées. Imaginée par l'architecte gantois Joshua Florquin, cette composition abstraite donne un mouvement dynamique à la pièce et guide le visiteur tout au long de son parcours. 11, rue du Lombard, à 1000 Bruxelles. Tél. : 02 511 51 56. Ce grand concept store au cadre authentique allie l'ancien au moderne. Le lieu propose une sélection de prêt-à-porter, d'accessoires, de meubles et d'objets divers. Au-dessus du comptoir en bois, se trouve une suspension lumineuse créée par Pierre Chevron, artiste et designer belge, qui semble donner vie aux objets. Une touche de lumière délicate et chaleureuse, qui s'entremêle dans une longue échelle en bois. Parfaite pour mettre en valeur l'espace et être visible depuis la rue. 17, rue des Grands Carmes, à 1000 Bruxelles. https://appart17.be Cette boutique, Tamara De Mey et Thijs Brondeel l'ont pensée comme un appartement. Un lieu intime, confortable et design, ouvert depuis l'hiver dernier dans le quartier Brugmann. A côté des étagères vertes et orangées que les deux fondateurs de ce concept store ont eux-mêmes imaginées - une création approuvée par la reine du design et du vintage belge, Bea Mombaers -, on trouve une étagère sur mesure et une table en édition limitée respectivement signées de nos compatriotes Muller Van Severen et Maarten Van Severen, deux fauteuils à dossier basculant LC1 du Suisse Le Corbusier, des chaises de l'Italien Joe Colombo... Des pièces qu'ils ont dégotées aux quatre coins de l'Europe - une passion qu'ils ont depuis toujours - à l'époque où il était encore possible de dénicher des trésors à un prix raisonnable, pour peu qu'on se soit donné la peine de se lever tôt. Soit une sélection pointue parfaitement en adéquation avec les marques vendues sur place, parmi lesquelles figurent Isabel Marant, Sportmax, Lemaire, Marni, Missoni ou Joseph. Coups de coeur garantis ! 45-47, rue François Stroobant, à 1050 Bruxelles. https://orlanda.store/ Texte écrit par Catherine Pleeck et Margaux Parthonnaud.