Le film événement de la dernière fête de Halloween, il y a tout juste un mois, était... Halloween, une refonte de l'original, avec Jamie Lee Curtis qui rempile quarante ans après. Au box-office de 2018, l'ex-scream queen côtoie les Avengers et des tas de super-héros aujourd'hui au bas mot quinquagénaires, ainsi que des personnages cultes comme Han Solo, tout droit ressurgi de La guerre des étoiles, ou Freddie Mercury, emporté par le sida au tournant des nineties et ressuscité dans le récent Bohemian Rhapsody, sur lesquels les studios mettent le paquet. On le sait, tout n'est qu'un éternel recommencement, mais à quel point ? Celui de voir Samsung ressortir un téléphone à clapet, Nintendo des consoles 8-bits et Bernard Minet, interprète de la bande-son de Bioman en 1991, un nouvel album ? Un disque composé de reprises jazz de génériques TV, où figure aussi un homme très gnangnan au Club Dorothée, cela n'aurait eu aucun sens jusqu'à il y a peu mais, désormais, l'idée apparaît simplement drôle et/ou décalée, et on vous fiche notre billet que sous les sapins, elle va cartonner. Autre signe des temps : alors que d'aucuns s'étaient déjà étonnés du revival du vinyle, l'industrie musicale salue désormais le retour de la cassette audio.
...