8 + Goals Fashion Show 2010

8 + Goals Fashion Show 2010
Le show commence par une chorégraphie assez sombre et rigide. Les corps des danseurs s'entremêlent férocement pour se délier petit à petit avec douceur et ainsi laisser apparaître les créations d'Edouard Vermeulen, le maître de l'élégance. © Etienne Tordoir

"Eradiquer la faim et la pauvreté extrême" pour Natan. © Etienne Tordoir

Le show commence par une chorégraphie assez sombre et rigide. Les corps des danseurs s'entremêlent férocement pour se délier petit à petit avec douceur et ainsi laisser apparaître les créations d'Edouard Vermeulen, le maître de l'élégance.

« L'éducation primaire universelle » pour Anne Kuris © Etienne Tordoir

C'est ce 2ème objectif du Millénaire que Anne Kurris a décidé de défendre lors du 8+Goals Fashion Show. Anne Kurris est une créatrice anversoise spécialisée dans la mode pour enfants. Une ribambelle d'enfants défilait tour à tour avec un petit air insouciant et innocent. L'enfant, quel qu'il soit, doit pouvoir accéder à quelconque mode d'enseignement, important pour une évolution convenable et un avenir assuré. Car l'école n'est pas un privilège, mais une nécessité.

« Promouvoir l'égalité des sexes » pour Nourredine Amir © Etienne Tordoir

Par sa réinterprétation du vêtement traditionnel, le styliste marocain Nourredine Amir exprime une sombre élégance tout en maintenant une certaine audace. Coupes longues et sculpturales, effets de matières sont mis à l'honneur. Son rêve: faire évoluer les mentalités et les goûts, pour que les femmes, enfin délivrées des caprices de la mode, adoptent des vêtements conformes à leur intelligence.

« Réduire la mortalité infantile » pour Jean-Paul Knott © Etienne Tordoir

Les coupes symétriques de Jean-Paul Knott désignent la féminité absolue qui peut être comparée à la lumière qui transperce la pénombre de la scène pour ainsi laisser dévoiler la rigueur et l'élégance des créations. Ces créations s'imposent dans l'espoir de reconnaître la femme comme une protectrice de ses biens.

« Améliorer la santé maternelle » pour Anne Heylen © Etienne Tordoir

Une première robe blanche en tulle apparaît dans la pénombre et puis chacune à leur tour, les robes prennent une forme plus ronde symbolisant l'évolution de la femme enceinte. On souligne le sort de cette femme désemparée du droit le plus fondamental qu'elle possède : celle de donner la vie dans des conditions favorables et légitimes. Pour la créatrice et mère de famille nombreuse, il était très important de souligner cette problématique désolante.

« Combattre les maladies » pour Alice & Zorro © Etienne Tordoir

Reconnue pour ses coupes épurées, aux accents modernes, la marque Alice et Zorro, alias Chantal Tack et Fabrice Rans, s'est sentie spécialement concernée par la lutte contre le sida. On assiste à un spectacle de détails colorés où pièces classiques sont insérées à des endroits totalement inattendus. Les vêtements deviennent une surprise, un objet de collection.

« Assurer un environnement durable » pour On aura tout vu. © Etienne Tordoir

"On aura tout vu" est un trio de stylistes avant-gardiste : Livia Stoianova, Yassen Samouilov et André de Sà Pessoa. Ils imaginent leurs créations avec autant d'imagination, de fantaisie et de distorsion possible. Leur jeux de couleurs, de lumières et de matières leur donnent un esprit "Haute Couture". Leur dernière collection s'articule autour du thème du monde aquatique, avec notamment des robes en écailles de poisson et de sublimes tissus couleur corail. Leur univers était donc tout indiqué pour illustrer le thème de la protection de l'environnement.

« Mettre en place un partenariat pour le développement » pour Bruno Van Gils (Café Costume) © Etienne Tordoir

Des rayonnements colorés se confondent pour laisser place à une lumière immaculée exprimant l'espoir de mettre en place un partenariat mondial pour le développement. Ainsi débute le show du créateur de costume masculin sur mesure, Bruno Van Gils, pour souligner les contrastes de la vie.