En images: la collection Balmain x H&M est-elle vendue trop chère?

© capture d'écran

"H&M m'a donné l'opportunité unique d'ouvrir l'univers de la maison Balmain au plus grand nombre, d'offrir une part de rêve et de créer #HMBalmaination". Ainsi parlait Olivier Rousteing dans sa note d'intention diffusée au moment de l'annonce de cette collaboration entre la maison française, dont il est le directeur artistique, et le géant suédois de la fast fashion, H&M. Et c'est bien l'ambition que ces collabs poursuivent depuis des années: offrir des pièces luxueuses à des prix défiant toute concurrence.

Il semble que le jeune Français ait manqué son but avec cette collection, dont les premières pièces sont vendues 14,99 euros pour certains bijoux, de nombreuses autres à partir de 200 euros, l'une de ses robes brodées très emblématiques -entièrement rebrodée de sequins et de perles - atteignant le prix de 449 euros, empêchant ici de parler de luxe rendu accessible.

"J'adore Instagram parce que cela permet à mes followers de découvrir l'univers Balmain. Et aujourd'hui, grâce à cette collaboration avec H&M, ils pourront enfin s'offrir eux-mêmes nos vêtements". A ce tarif là, pas sûr que les spéculations d'Olivier Rousteing à BoF s'avèrent exactes, et si l'on en croit les critiques qui fusent sur les social media chers au DA.

hm Balmain © DR

hm Balmain © DR

Robe brodée 349 euros

hm Balmain © DR

hm Balmain © DR

hm Balmain © DR

Robe brodée 399 euros

hm Balmain © DR

hm Balmain © DR

Robe brodée 349 euros

hm Balmain © DR

hm Balmain © DR

hm Balmain © DR

hm Balmain © DR

hm Balmain © DR

hm Balmain © DR

hm Balmain © DR

hm Balmain © DR

hm Balmain © DR

hm Balmain © DR

hm Balmain © DR