On estime aujourd'hui qu'à peine 5 % de ce qui est vendu sous ce nom peut réellement prétendre à cette appellation. Rares sont désormais les tissus encore porteurs de ces " parfaites imperfections " qu'ils doivent à leur procédé de fabrication à la cire. Alors que les impressions simples de dessins historiques tombés dans le domaine public et importées massivement de Chine inondent le ...