Le boudin blanc autrement

18/10/18 à 21:00 - Mise à jour à 31/10/18 à 14:15
Du Nest du 19/10/18

Son amour pour les saucisses de qualité a valu à Jeroen Tavernier le charmant surnom de Monsieur Boudin. C'est sous ce pseudonyme qu'il commercialise des boudins blancs artisanaux, farcis de viande de porc Brasvar et d'un mix audacieux d'aromates. Jeroen est devenu le roi du boudin, en plus de son métier de chargé de communication au Vooruit, célèbre centre culturel de Gand.

"Avec mes copains, nous sommes comme tous les hommes : dès qu'il fait beau, nous avons envie de faire un barbecue", s'esclaffe Jeroen Tavernier. "Comme il y avait toujours du boudin dans notre assortiment de viandes, j'ai eu l'idée de passer au gril - c'est le cas de le dire - tous les boudins blancs de Gand, afin de voir quels étaient les meilleurs. C'est une petite boucherie de Muide qui est sortie vainqueur. Lorsque ce charcutier a cessé ses activités, j'ai décidé de prendre la relève. Je suis parti en quête de recettes, je les ai comparées et j'ai mis au point une recette personnelle. A l'époque, j'étais fou de cuisine thaï, alors j'ai expérimenté en ce sens. J'ai imaginé des boudins blancs assaisonnés de piment, de coriandre, de gingembre et de noix de coco. Lors de nos BBQ, ils ont eu tant de succès que, petit à petit, l'idée a mûri."
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 2 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Nest bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Nest.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires