Dans l'univers de...Tine Prophete

15/02/19 à 17:30 - Mise à jour à 17:28

Valentine Prophète, créatrice de lingerie, habite au coeur de Bruxelles avec son cuisinier de mari, Timo, et leur petit garçon, Bobbie. Alors qu'elle était moyennement convaincue par l'idée de cohousing, ce loft avec jardin intérieur l'a fait changer d'avis. " Ici, on ne s'ennuie jamais ! "

Dans l'univers de...Tine Prophete

© JONAH SAMYN

" Je ne pensais pas que le cohousing allait me plaire à ce point mais, aujourd'hui, je n'y vois que des avantages. Nous partageons le bâtiment avec neuf autres familles, la plupart avec enfants, nous prenons l'apéro entre voisins, nous organisons des petits barbecues en été, et nous avons quand même tous notre intimité. Il n'y a pas de jalousie entre voisins. Le petit plus, c'est le jardin commun. Nous habitons une grande ville, mais une fois dans le jardin, on se croirait à la campagne. Il y a même des arbres fruitiers ! Pommes, cerises et abricots... on n'a plus qu'à tendre la main pour les cueillir. "

" Le bureau d'architectes qui loue les appartements a vraiment fait un travail admirable en transformant cette ancienne fonderie. Le béton a été la clé de voûte de leur travail, ils l'ont utilisé aussi bien pour le sol que pour la cuisine de notre loft. Je trouve que l'environnement industriel et nos meubles vintage offrent un contraste intéressant. "

Le béton occupe une place centrale. Le couple a décidé de renforcer ce look industriel en optant pour une simple étagère de chez Brico, après avoir cherché, en vain, une armoire vintage pendant des mois. Téléphone La Fabrika et chaises vintage Hans Olsen pour Frem Rølje. Tabourets de bar Ikea.

Le béton occupe une place centrale. Le couple a décidé de renforcer ce look industriel en optant pour une simple étagère de chez Brico, après avoir cherché, en vain, une armoire vintage pendant des mois. Téléphone La Fabrika et chaises vintage Hans Olsen pour Frem Rølje. Tabourets de bar Ikea. © JONAH SAMYN

" On entend souvent dire qu'il est impossible de vivre dans un loft avec un enfant. Cela ne semble pas déranger notre Bobbie. Il dort très bien, même quand on a de la visite le soir. D'ailleurs, quand il doit dormir sans notre présence, c'est plus compliqué. Le loft est agencé pour qu'il ait accès à tout, et il en profite ! "

" J'ai toujours adoré flâner sur les marchés aux puces. Quand j'ai découvert qu'un tel marché avait lieu tous les jours dans les Marolles, j'étais aux anges. J'y ai acheté beaucoup de choses. Non loin de la place du Jeu de Balle, il y a le Palais de justice avec son ascenseur. J'aime le prendre pour admirer la ville. Quand je regarde Bruxelles, je suis reconnaissante de pouvoir y habiter. "

Un des rares produits que Valentine préfère acheter neufs ? Les chaussures. La paire rose et blanche est griffée Miu-Miu et les bottes, Margiela : " Les chaussures à talons les plus confortables du monde ! ".

Un des rares produits que Valentine préfère acheter neufs ? Les chaussures. La paire rose et blanche est griffée Miu-Miu et les bottes, Margiela : " Les chaussures à talons les plus confortables du monde ! ". © JONAH SAMYN

" Avec mes copines, nous utilisons un 'service de prêt' pour nos meubles et nos vêtements vintage. Quand nous en avons assez d'une pièce, nous la donnons à quelqu'un d'autre. Une des raisons pour lesquelles j'aime autant le vintage, c'est l'aspect écologique. A Bruxelles, c'est assez facile de trouver des pièces vintage abordables. En Italie et à Paris, c'est une autre affaire. De temps en temps, j'achète un objet déco neuf pour notre intérieur. Je ne fais pas vraiment attention à accorder les objets entre eux, si quelque chose me plaît, je l'achète ! "

Coussins Ferm Living, tables de nuit Componibili, Kartell. Bobbie dort derrière l'étagère, mais le bruit du salon ne le dérange pas. Depuis leur lit, Valentine et Timo ont vue sur le jardin intérieur.

Coussins Ferm Living, tables de nuit Componibili, Kartell. Bobbie dort derrière l'étagère, mais le bruit du salon ne le dérange pas. Depuis leur lit, Valentine et Timo ont vue sur le jardin intérieur. © JONAH SAMYN

" J'étais encore étudiante en décoration d'intérieur quand j'ai pu rejoindre la marque de lingerie Underwear. Un an plus tard, ma soeur se lançait aussi dans l'aventure. Notre patronne est devenue une amie. Ensemble, nous cherchons de nouvelles marques et collections, nous réfléchissons à des thèmes et nous décorons la vitrine. Notre marque est assez haut de gamme mais le snobisme ne fait pas partie de notre vocabulaire. Nous préférons l'humour, le plaisir et la passion. "

" Tous nos clients savent que nous ne faisons pas de différence, notre objectif est que toutes les femmes se sentent bien. D'ailleurs, nous jouons nous-mêmes les mannequins pour notre site internet. La cellulite n'a rien de dérangeant. C'est assez radical, mais c'est nécessaire pour montrer aux femmes que l'idéal '1m80, taille 34' n'en est pas un. Nos photos ne reflètent pas la perfection, elles sont sympas et réalistes. "

" C'est vraiment chouette de faire un boulot qu'on aime, ça facilite la vie. Voir des corps de près tous les jours m'a beaucoup aidée : je n'ai aucun complexe et c'est bien mieux comme ça ! Je suis persuadée que ce sont des freins au bonheur et qu'ils peuvent avoir une mauvaise influence sur les relations. Quand des clientes s'excusent parce qu'elles ont pris un peu de poids ou qu'elles ne se sont pas épilées, ça me fait rire. Est-ce vraiment le plus important ? "

dunderwear.be

L'étagère USM Haller sépare la chambre du reste de la pièce. Le canapé vient de chez Ikea. La table basse, tout comme le tapis belge, a été achetée en seconde main.

L'étagère USM Haller sépare la chambre du reste de la pièce. Le canapé vient de chez Ikea. La table basse, tout comme le tapis belge, a été achetée en seconde main. © JONAH SAMYN

En plus d'être fin cuisinier, Timo aime s'occuper des plantes. Valentine a chiné la plupart des pots de fleurs vintage en Allemagne.

En plus d'être fin cuisinier, Timo aime s'occuper des plantes. Valentine a chiné la plupart des pots de fleurs vintage en Allemagne. © JONAH SAMYN

Armoire vintage Meurop. Les brins de paille dorés font partie d'une oeuvre d'art qui décorait la maison des parents de Valentine. A gauche : tabouret éléphant rouge, Vitra.

Armoire vintage Meurop. Les brins de paille dorés font partie d'une oeuvre d'art qui décorait la maison des parents de Valentine. A gauche : tabouret éléphant rouge, Vitra. © JONAH SAMYN

A l'avant-plan : Diamond Chair vintage, Harry Bertoia. Sur le mur, Valentine a accroché une peinture reçue d'un inconnu. Un jour, ses collègues et elle avaient organisé une petite fête à la boutique de lingerie. " Mes amies dansaient dans la vitrine et, un peu plus tard, quelqu'un avait laissé cette peinture dans le magasin. Malheureusement, je n'arrive pas à déchiffrer la signature. "

A l'avant-plan : Diamond Chair vintage, Harry Bertoia. Sur le mur, Valentine a accroché une peinture reçue d'un inconnu. Un jour, ses collègues et elle avaient organisé une petite fête à la boutique de lingerie. " Mes amies dansaient dans la vitrine et, un peu plus tard, quelqu'un avait laissé cette peinture dans le magasin. Malheureusement, je n'arrive pas à déchiffrer la signature. " © JONAH SAMYN