Haut en couleur et familial: un potager à l'italienne

20/09/18 à 21:00 - Mise à jour à 21/09/18 à 22:34
Du Nest XL du 21/09/18

Calogero Marotta, arrivé d'Italie avec ses parents en 1978, a grandi grâce au potager familial cultivé par son père. Après s'en être longtemps désintéressé, il renoue aujourd'hui avec cette tradition, suite à un coup de foudre pour la diversité des tomates. Sa pratique potagère est intuitive et joyeuse, axée sur le goût et la beauté des légumes.

Quand Calogero est arrivé en Belgique, il s'est installé avec le reste de sa famille à Bas-Oha (dans la province de Liège). Il avait 10 ans, et comme son père et sa mère, ne parlait pas le français. Le potager avait alors une place importante, réalise-t-il aujourd'hui : "On manquait de sous, et on n'avait pas de moyen de locomotion. Alors le fait de cultiver un potager, cela représentait plus que le maintien d'une tradition : c'était une façon de se procurer l'essentiel de notre nourriture sans que cela ne coûte grand-chose."
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 2 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Nest bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Nest.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires