Dans une interview pour le Chanel Connects podcast, l'actrice de 35 ans a d'ailleurs affirmé qu'elle refuserait désormais de tourner dans des scènes de sexe filmées par un homme, préférant désormais avoir recours à une doublure. La cause ? Le "male gaze", qu'on peut traduire par "regard masculin" qui impose au public d'adopter une perspective d'homme hétérosexuel.

"Je ne veux plus de ces horribles scènes de sexe où vous êtes toute luisante et que tout le monde grogne. Ça ne m'intéresse pas de faire ça"

Avant de poursuivre. "Vous pouvez donc utiliser quelqu'un d'autre. Mon corps a eu deux enfants et je préférerais désormais ne plus me tenir nue devant un groupe d'hommes".

Ce n'est pas la première fois que l'actrice originaire de Teddington exprime ce point de vue.

En mars 2019, elle avait déjà affirmé dans notre journal "ne plus trop avoir envie de se foutre à poil". "Je n'avais pas trop de problèmes avec la nudité avant d'avoir ma fille (elle a eu son second enfant en septembre 2019, ndlr). Mais là, mon corps a fait ce qu'il devait faire, j'ai créé un être humain, je l'ai nourri, j'ai la trentaine bien entamée¿ J'ose le dire, je n'ai plus trop envie de me montrer à poil avec un parfait inconnu, dans une pièce remplie de mecs postés derrière une caméra. Ni au grand public d'ailleurs".

Dans une interview pour le Chanel Connects podcast, l'actrice de 35 ans a d'ailleurs affirmé qu'elle refuserait désormais de tourner dans des scènes de sexe filmées par un homme, préférant désormais avoir recours à une doublure. La cause ? Le "male gaze", qu'on peut traduire par "regard masculin" qui impose au public d'adopter une perspective d'homme hétérosexuel. Avant de poursuivre. "Vous pouvez donc utiliser quelqu'un d'autre. Mon corps a eu deux enfants et je préférerais désormais ne plus me tenir nue devant un groupe d'hommes". Ce n'est pas la première fois que l'actrice originaire de Teddington exprime ce point de vue. En mars 2019, elle avait déjà affirmé dans notre journal "ne plus trop avoir envie de se foutre à poil". "Je n'avais pas trop de problèmes avec la nudité avant d'avoir ma fille (elle a eu son second enfant en septembre 2019, ndlr). Mais là, mon corps a fait ce qu'il devait faire, j'ai créé un être humain, je l'ai nourri, j'ai la trentaine bien entamée¿ J'ose le dire, je n'ai plus trop envie de me montrer à poil avec un parfait inconnu, dans une pièce remplie de mecs postés derrière une caméra. Ni au grand public d'ailleurs".