Voici cinq étapes clés de leur relation.

Coup de foudre

Le prince Harry avait 31 ans, plusieurs échecs amoureux au compteur et une carrière militaire de 10 ans derrière lui quand il a rencontré Meghan Markle, une actrice américaine divorcée, qui en avait alors 34.

Leur premier tête-à-tête a été organisé par une amie commune lors d'un passage de Meghan à Londres en juillet 2016. L'alchimie est immédiate.

"Tout était parfait, tout simplement", a raconté le prince Harry lors d'un entretien sur la BBC, fin novembre 2017, peu après l'annonce de leur futur mariage.

Photo officielle de l'annonce des fiançailles, AFP
Photo officielle de l'annonce des fiançailles © AFP

Pendant les cinq ou six premiers mois, ils ont réussi à garder leur idylle secrète. Confronté aux rumeurs, Harry a officialisé leur relation en novembre 2016. Il a demandé Meghan en mariage un an plus tard, autour d'un poulet rôti dans son cottage à Londres.

Mariage féérique

Les fiançailles sont saluées par la presse britannique, qui a d'abord vu dans Meghan un souffle d'air frais pour la famille royale: une femme menant sa propre carrière, susceptible d'apporter de la modernité dans une institution engoncée dans la tradition.

Reuters
© Reuters

Le couple s'est marié le 19 mai 2018 au château de Windsor, à une quarantaine de kilomètres à l'ouest de Londres, lors d'une cérémonie en grande pompe rediffusée dans le monde entier, alliant le faste de la monarchie britannique aux accents de la culture afro-américaine, devant une pléiade de stars et dans la liesse populaire.

Meghan est alors devenue le premier membre de la famille royale ayant un père blanc et une mère noire.

Bébé royal

Meghan donne naissance au premier enfant du couple, Archie Harrison Mountbatten-Windsor, le 6 mai 2019. Le couple, qui vivait avant la naissance au palais de Kensington, à Londres, lieu de résidence de William et Kate, s'était installé en avril au cottage de Frogmore, bien plus grand, situé sur les terres du château de Windsor. "J'ai les deux meilleurs garçons, donc je suis très heureuse", a dit Meghan en présentant son bébé, qui n'a pas de titre royal.

Reuters
© Reuters

Chute du piédestal

Le couple perd progressivement de son lustre, à mesure que les critiques s'intensifient dans la presse tabloïde, qui leur reproche de profiter d'un train de vie très confortable, tout en refusant les inconvénients: il se plaint de la pression médiatique mais fait rénover à grands frais son cottage de Frogmore aux frais du contribuable.

Frogmore Cottage, Getty Images
Frogmore Cottage © Getty Images

Les journaux leur reprochent leur hypocrisie aussi, Harry et Meghan ayant utilisé des jets privés pour des vacances alors qu'ils défendent des causes environnementales.

Des rumeurs persistantes font aussi état du comportement capricieux de la duchesse de Sussex, après une série de démissions au sein du personnel de la maison royale.

Retrait

Face aux critiques, le prince a dans un premier temps haussé le ton, attaquant en justice des journaux. Puis s'est épanché dans un documentaire sur la pression médiatique et le fossé avec son frère William. Avant de prendre du champ en s'envolant quelques semaines aux Etats-Unis et au Canada.

Dans une annonce choc mercredi, qui a pris de court la famille royale, Harry et Meghan ont renoncé à leur rôle royal de premier plan pour prendre leur indépendance financière et s'installer une partie de l'année en Amérique du Nord. Ils veulent fonder une organisation caritative.

Voici cinq étapes clés de leur relation.Coup de foudre Le prince Harry avait 31 ans, plusieurs échecs amoureux au compteur et une carrière militaire de 10 ans derrière lui quand il a rencontré Meghan Markle, une actrice américaine divorcée, qui en avait alors 34. Leur premier tête-à-tête a été organisé par une amie commune lors d'un passage de Meghan à Londres en juillet 2016. L'alchimie est immédiate. "Tout était parfait, tout simplement", a raconté le prince Harry lors d'un entretien sur la BBC, fin novembre 2017, peu après l'annonce de leur futur mariage.Pendant les cinq ou six premiers mois, ils ont réussi à garder leur idylle secrète. Confronté aux rumeurs, Harry a officialisé leur relation en novembre 2016. Il a demandé Meghan en mariage un an plus tard, autour d'un poulet rôti dans son cottage à Londres. Mariage féérique Les fiançailles sont saluées par la presse britannique, qui a d'abord vu dans Meghan un souffle d'air frais pour la famille royale: une femme menant sa propre carrière, susceptible d'apporter de la modernité dans une institution engoncée dans la tradition.Le couple s'est marié le 19 mai 2018 au château de Windsor, à une quarantaine de kilomètres à l'ouest de Londres, lors d'une cérémonie en grande pompe rediffusée dans le monde entier, alliant le faste de la monarchie britannique aux accents de la culture afro-américaine, devant une pléiade de stars et dans la liesse populaire. Meghan est alors devenue le premier membre de la famille royale ayant un père blanc et une mère noire. Bébé royal Meghan donne naissance au premier enfant du couple, Archie Harrison Mountbatten-Windsor, le 6 mai 2019. Le couple, qui vivait avant la naissance au palais de Kensington, à Londres, lieu de résidence de William et Kate, s'était installé en avril au cottage de Frogmore, bien plus grand, situé sur les terres du château de Windsor. "J'ai les deux meilleurs garçons, donc je suis très heureuse", a dit Meghan en présentant son bébé, qui n'a pas de titre royal. Chute du piédestal Le couple perd progressivement de son lustre, à mesure que les critiques s'intensifient dans la presse tabloïde, qui leur reproche de profiter d'un train de vie très confortable, tout en refusant les inconvénients: il se plaint de la pression médiatique mais fait rénover à grands frais son cottage de Frogmore aux frais du contribuable. Les journaux leur reprochent leur hypocrisie aussi, Harry et Meghan ayant utilisé des jets privés pour des vacances alors qu'ils défendent des causes environnementales.Des rumeurs persistantes font aussi état du comportement capricieux de la duchesse de Sussex, après une série de démissions au sein du personnel de la maison royale. Retrait Face aux critiques, le prince a dans un premier temps haussé le ton, attaquant en justice des journaux. Puis s'est épanché dans un documentaire sur la pression médiatique et le fossé avec son frère William. Avant de prendre du champ en s'envolant quelques semaines aux Etats-Unis et au Canada.Dans une annonce choc mercredi, qui a pris de court la famille royale, Harry et Meghan ont renoncé à leur rôle royal de premier plan pour prendre leur indépendance financière et s'installer une partie de l'année en Amérique du Nord. Ils veulent fonder une organisation caritative.