Ce vendredi marque le grand retour de Julien Doré sur les devants de la scène, avec un nouvel album intitulé "Aimée". A cette occasion, le chanteur de 38 ans s'est confié dans les colonnes du journal "Gala", et a évoqué la chanson "Nous et Kiki", sur laquelle les filles d'un de ses collaborateurs poussent la chansonnette.

"Elles ont réveillé la part d'enfance qui nourrit mon optimisme. Cette chanson, c'est une lettre à un enfant, peut-être celui que j'aurai", a expliqué le Français. "La question de l'enfant est importante pour moi. Je me suis d'ailleurs beaucoup renseigné sur l'adoption et j'en ai beaucoup discuté avec mon ami Francis Cabrel qui a fait ce choix."

Dans les pages des "Inrocks", il a poursuivi son propos: "J'ai alterné des moments où je pouvais très clairement énoncer mon envie d'avoir des enfants. Et puis il y a eu des moments où je ne voyais pas comment, dans ce contexte-là, celui du monde dont vont hériter les prochaines générations, je me sentirais capable de regarder dans les yeux un enfant et lui dire : 'C'est nous qui avons choisi que tu sois là.' Ça m'a paru parfois inenvisageable. Dans ces moments, j'ai beaucoup réfléchi à l'adoption."

La star a également expliqué qu'elle souhaitait au plus vite remonter sur scène présenter son album et que le contact avec les fans lui manquait sur Instagram: "Je vous le confie le plus simplement du monde, sans effet, mais plein d'espoir, la tournée commencera le 1er octobre 2021 et croyez-moi, j'ai tellement hâte de vous retrouver, tellement."

Ce vendredi marque le grand retour de Julien Doré sur les devants de la scène, avec un nouvel album intitulé "Aimée". A cette occasion, le chanteur de 38 ans s'est confié dans les colonnes du journal "Gala", et a évoqué la chanson "Nous et Kiki", sur laquelle les filles d'un de ses collaborateurs poussent la chansonnette."Elles ont réveillé la part d'enfance qui nourrit mon optimisme. Cette chanson, c'est une lettre à un enfant, peut-être celui que j'aurai", a expliqué le Français. "La question de l'enfant est importante pour moi. Je me suis d'ailleurs beaucoup renseigné sur l'adoption et j'en ai beaucoup discuté avec mon ami Francis Cabrel qui a fait ce choix."Dans les pages des "Inrocks", il a poursuivi son propos: "J'ai alterné des moments où je pouvais très clairement énoncer mon envie d'avoir des enfants. Et puis il y a eu des moments où je ne voyais pas comment, dans ce contexte-là, celui du monde dont vont hériter les prochaines générations, je me sentirais capable de regarder dans les yeux un enfant et lui dire : 'C'est nous qui avons choisi que tu sois là.' Ça m'a paru parfois inenvisageable. Dans ces moments, j'ai beaucoup réfléchi à l'adoption."La star a également expliqué qu'elle souhaitait au plus vite remonter sur scène présenter son album et que le contact avec les fans lui manquait sur Instagram: "Je vous le confie le plus simplement du monde, sans effet, mais plein d'espoir, la tournée commencera le 1er octobre 2021 et croyez-moi, j'ai tellement hâte de vous retrouver, tellement."