Le bâton de pluie

Qu'ont en commun les jeux Olympiques de Rio, le royal wedding de Meghan et Harry et le dernier défilé Cruise de Louis Vuitton ? Un couple, si l'on en croit les rumeurs (et certaines déclarations des principaux intéressés). Adélaïde et Omar Santos Scritori vendent en effet leurs services pour assurer une météo clémente lors de grands événements. Ainsi, si le déluge ne s'est pas abattu sur la Fondation Maeght lors du show de la griffe au Monogram, ce serait uniquement grâce aux négociations du gourou avec les esprits et à la communication avec son épouse qui assure le service depuis le Brésil. Trempé à Chantilly, Dior n'est visiblement pas en bons termes avec l'autre dimension, avec laquelle le chamanisme est censé assurer le lien...
...

Qu'ont en commun les jeux Olympiques de Rio, le royal wedding de Meghan et Harry et le dernier défilé Cruise de Louis Vuitton ? Un couple, si l'on en croit les rumeurs (et certaines déclarations des principaux intéressés). Adélaïde et Omar Santos Scritori vendent en effet leurs services pour assurer une météo clémente lors de grands événements. Ainsi, si le déluge ne s'est pas abattu sur la Fondation Maeght lors du show de la griffe au Monogram, ce serait uniquement grâce aux négociations du gourou avec les esprits et à la communication avec son épouse qui assure le service depuis le Brésil. Trempé à Chantilly, Dior n'est visiblement pas en bons termes avec l'autre dimension, avec laquelle le chamanisme est censé assurer le lien... Avec la curiosité pour le chamanisme, augmente l'organisation de " cercles de tambour ". Ces réunions dédiées à la pratique en groupe sont rythmées par l'instrument, perçu comme l'outil de la mise en transe, une aide pour prendre contact avec les esprits. Son rythme renvoie à la fois à celui des battements du coeur et aux bruits des pas d'une monture qui mèneraient vers le monde invisible. " La motivation d'un tel cercle est de permettre à chacun de progresser dans sa pratique et de l'approfondir, en offrant un forum pour s'y adonner régulièrement, l'énergie du groupe qui enrichit le travail chamanique, ainsi que le soutien et la stimulation d'une communauté ", explique Claude Poncelet, physicien et auteur de Le Chamane intérieur (1). Depuis quelques années, la consommation de ce breuvage psychotrope, concocté à partir de lianes, connaît un vrai boom avec notamment un développement du tourisme ésotérique vendant des excursions " trip dans la jungle ". Entre quête de nouvelles drogues récréatives et alibi d'une meilleure connaissance de soi, la Silicon Valley a adopté l'ayahuasca et des entrepreneurs gourous tel Tim Ferris (auteur de La semaine des 4 heures) en font l'apologie. La recherche s'intéresse aussi à la substance dans un cadre thérapeutique, notamment en cas de problèmes psychiatriques et de toxicomanie. Reste que, prudents, les guides pour apprentis chamans ne consacrent souvent pas de chapitre à ce breuvage - illégal en Belgique, rappelons-le au passage - ou le déconseillent carrément. Le voyage astral est l'un des éléments importants de cet ensemble de croyances. Mode d'emploi (non détaillé) de ces escapades singulières : sortir de son corps et explorer des univers par-delà les frontières de la perception classique de la réalité qui nous entoure. Ce type de voyage est régulièrement comparé à un rêve lucide ou aux expériences de mort imminente. " Certaines personnes en ont déjà fait l'expérience (en dehors de la nuit), lors de transes sur de la musique électro, en forçant le cerveau à se déconnecter avec des substances extrêmement dangereuses pour la psyché ou parfois lors d'événements choquants de type traumatique ou même lors d'anesthésies ", explique Gilles Diederichs, qui invite chacun à trouver le chaman qui sommeille en lui dans S'initier au chamanisme (2).Les divers ouvrages publiés au cours des derniers mois vous inviteront plutôt à vous munir de minéraux en vous basant sur la lithothérapie, à brûler des bâtons de palo santo (une essence d'arbre " sacrée ") pour purifier votre intérieur ou encore à déterminer votre animal totem, mais certains chamans en vue semblent miser sur un outil bien différent : un bon marketing. Shaman Durek, acteur reconverti dans le dialogue avec l'invisible, comptabilise plus de 100 000 followers tandis que Colleen McCann, proche du site de recommandations new age de Gwyneth Paltrow, a trouvé le moyen de faire du chamanisme de dressing. Les esprits invoqués dans les rituels et les personnes qui s'évertuent à garder en vie ces traditions séculaires apprécieront particulièrement...