Fin mars, le gouvernement flamand a décidé de mettre en place un centre de soins de transition à Saint-Trond. L'hôpital Sint-Trudo approche en effet de sa capacité maximale. "Ces centres offrent des soins aux patients infectés par le coronavirus qui sont médicalement autorisés à quitter l'hôpital mais qui ne peuvent pas encore rentrer chez eux", indique le palais sur Twitter.

La province de Limbourg avait communiqué au gouvernement flamand quatre emplacements possibles pour implanter ces centres de soins spécifiques, à savoir Saint-Trond, Peer, Lummen et Genk. Pour le moment, seul le centre de Saint-Trond a été ouvert.

Le couple royal s'est également entretenu avec la directrice générale de l'ASBL L'Ilot, Ariane Dierickx. L'association lutte depuis 60 ans contre le sans-abrisme et propose des solutions durables permettant aux femmes, hommes et familles sans abri de sortir définitivement de la rue.

Fin mars, le gouvernement flamand a décidé de mettre en place un centre de soins de transition à Saint-Trond. L'hôpital Sint-Trudo approche en effet de sa capacité maximale. "Ces centres offrent des soins aux patients infectés par le coronavirus qui sont médicalement autorisés à quitter l'hôpital mais qui ne peuvent pas encore rentrer chez eux", indique le palais sur Twitter.La province de Limbourg avait communiqué au gouvernement flamand quatre emplacements possibles pour implanter ces centres de soins spécifiques, à savoir Saint-Trond, Peer, Lummen et Genk. Pour le moment, seul le centre de Saint-Trond a été ouvert. Le couple royal s'est également entretenu avec la directrice générale de l'ASBL L'Ilot, Ariane Dierickx. L'association lutte depuis 60 ans contre le sans-abrisme et propose des solutions durables permettant aux femmes, hommes et familles sans abri de sortir définitivement de la rue.