Il y a un peu plus de vingt ans sortait un film catastrophe à plus d'un titre, le bien nommé Armageddon. Et, à l'époque, on avait beaucoup ri devant le pontifiant sacrifice de Bruce Willis et de sa bande de gros bras cassés, sur fond de violoneries sanglotées par Aerosmith et de bannière étoilée. Déjà discutable d'un point de vue artistique, le projet était carrément douteux au niveau scientifique...

Cela n'agite pas tellement les esprits de ce côté-ci de la frontière linguistique, et pour cause, mais les autorités du nord du pays planchent actuellement sur un canon, sorte de recueil où sera consigné chacun des éléments fondamentaux qui constituent l'identité flamande.

Les uns voient en lui un bienfaiteur visionnaire, les autres l'accusent de n'être qu'un mégalo cynique, mais tous s'accordent volontiers sur son statut très " Tony Stark " de milliardaire excentrique : le moins que l'on puisse écrire, c'est qu'Elon Musk ne laisse pas grand monde indifférent. Le golden boy bientôt quinqua a de nouveau fait parler de lui le mois dernier, en annonçant sur Twitter l'arrivée prochaine d'une nouvelle fonctionnalité pour l'un de ses projets.

La dernière Convention du Parti conservateur britannique a mis en lumière l'une des inquiétudes liées à la perspective d'un Brexit sans accord : en cas de longues files aux postes-frontières, le nombre de routiers coincés dans leur camion pourrait entraîner une recrudescence du " dogging " - sorte de sport national, un poil plus interlope que le cricket, qui concerne la pratique du sexe en public.

Ça ne rate jamais: chaque fois qu'un incident implique de près ou de loin un rappeur, une poignée de commentateurs et d'élus sort son tromblon pour dézinguer ce genre musical, le soupçonnant d'abrutir et/ou de pervertir notre innocente jeunesse.

On ne va pas se mentir: au calendrier des Journées mondiales, celle consacrée aux assistants administratifs (24 avril) a plutôt tendance à passer inaperçue - sans ce mail envoyé par une boîte de marketing & PR, on l'aurait sans doute zappée aussi.