Les membres de la famille royale britannique doivent être préparés à toutes les situations, y compris aux pires événements. C'est la raison pour laquelle, ils doivent suivre une formation spéciale pour apprendre comment ils doivent réagir en cas de danger.

Comme Kate Middleton quelques années auparavant, Meghan Markle a dû suivre une formation spéciale avant d'épouser le prince Harry. On apprend dans la récente biographie Finding Freedom que la duchesse de Sussex a dû suivre un entraînement intense de 48 heures afin d'être préparée à toutes les difficultés, y compris à une prise d'otage ou à un enlèvement.

Meghan Markle a ainsi été obligée de participer à un enlèvement factice. "Meghan a participé à un enlèvement mis en scène, lors duquel elle a été embarquée dans une voiture par un 'terroriste', emmenée dans un autre endroit, puis 'sauvée' par des officiers tirant avec de faux pistolets (comme ceux utilisés dans les films hollywoodiens)", écrivent Omid Scobie et Carolyn Durand dans leur biographie. "Pendant le faux enlèvement, Meghan a appris à développer une relation avec l'ennemi. On lui a également enseigné la manière de conduire une voiture lorsqu'elle est poursuivie par un autre véhicule", ont précisé les deux auteurs.

Les membres de la famille royale britannique doivent être préparés à toutes les situations, y compris aux pires événements. C'est la raison pour laquelle, ils doivent suivre une formation spéciale pour apprendre comment ils doivent réagir en cas de danger. Comme Kate Middleton quelques années auparavant, Meghan Markle a dû suivre une formation spéciale avant d'épouser le prince Harry. On apprend dans la récente biographie Finding Freedom que la duchesse de Sussex a dû suivre un entraînement intense de 48 heures afin d'être préparée à toutes les difficultés, y compris à une prise d'otage ou à un enlèvement. Meghan Markle a ainsi été obligée de participer à un enlèvement factice. "Meghan a participé à un enlèvement mis en scène, lors duquel elle a été embarquée dans une voiture par un 'terroriste', emmenée dans un autre endroit, puis 'sauvée' par des officiers tirant avec de faux pistolets (comme ceux utilisés dans les films hollywoodiens)", écrivent Omid Scobie et Carolyn Durand dans leur biographie. "Pendant le faux enlèvement, Meghan a appris à développer une relation avec l'ennemi. On lui a également enseigné la manière de conduire une voiture lorsqu'elle est poursuivie par un autre véhicule", ont précisé les deux auteurs.