En juillet 2020, Paris Hilton avait révélé que personne ne savait qui elle était vraiment et que durant son enfance, il s'était passé des choses dont elle ne parlait à personne. Quelques semaines plus tard, à l'occasion de la sortie du documentaire "This is Paris", la star confiait qu'elle avait été victime de violences verbales et physiques à l'âge de 17 ans quand elle était dans un internat de la Provo Canyon School, dans l'Utah.

Ce lundi 8 février, la star qui fêtera ses 40 ans le 17 février prochain était face au Sénat de l'Etat de l'Utah pour défendre une loi qui vise à ce que les établissements pour jeunes soient mieux surveiller. En pleurs, elle a raconté sa propre expérience.

"Je m'appelle Paris Hilton, je suis une survivante d'abus en institution et je parle aujourd'hui au nom des centaines de milliers d'enfants actuellement dans des établissements de soins résidentiels à travers les États-Unis. Au cours des 20 dernières années, j'ai vécu un cauchemar récurrent où j'ai été kidnappée au milieu de la nuit par deux inconnus, fouillée, mise à nu et enfermée dans un établissement. J'aimerais pouvoir vous dire que ce cauchemar obsédant n'était qu'un rêve, mais ce n'est pas le cas", a-t-elle raconté dans son témoignage poignant.

"J'étais quotidiennement abusée verbalement, mentalement et physiquement. J'étais coupée du monde extérieur et privée de tous mes droits humains. Je n'avais pas le droit d'être moi-même", a poursuivi Paris Hilton. Elle a également précisé qu'elle n'avait pas subi cela à cause de son statut. Dans cet internat, "les enfants étaient régulièrement enfermés, frappés, jetés contre les murs, étranglés et abusés sexuellement", a relaté Paris Hilton en espérant que son témoignage fera bouger les choses.

En juillet 2020, Paris Hilton avait révélé que personne ne savait qui elle était vraiment et que durant son enfance, il s'était passé des choses dont elle ne parlait à personne. Quelques semaines plus tard, à l'occasion de la sortie du documentaire "This is Paris", la star confiait qu'elle avait été victime de violences verbales et physiques à l'âge de 17 ans quand elle était dans un internat de la Provo Canyon School, dans l'Utah.Ce lundi 8 février, la star qui fêtera ses 40 ans le 17 février prochain était face au Sénat de l'Etat de l'Utah pour défendre une loi qui vise à ce que les établissements pour jeunes soient mieux surveiller. En pleurs, elle a raconté sa propre expérience."Je m'appelle Paris Hilton, je suis une survivante d'abus en institution et je parle aujourd'hui au nom des centaines de milliers d'enfants actuellement dans des établissements de soins résidentiels à travers les États-Unis. Au cours des 20 dernières années, j'ai vécu un cauchemar récurrent où j'ai été kidnappée au milieu de la nuit par deux inconnus, fouillée, mise à nu et enfermée dans un établissement. J'aimerais pouvoir vous dire que ce cauchemar obsédant n'était qu'un rêve, mais ce n'est pas le cas", a-t-elle raconté dans son témoignage poignant."J'étais quotidiennement abusée verbalement, mentalement et physiquement. J'étais coupée du monde extérieur et privée de tous mes droits humains. Je n'avais pas le droit d'être moi-même", a poursuivi Paris Hilton. Elle a également précisé qu'elle n'avait pas subi cela à cause de son statut. Dans cet internat, "les enfants étaient régulièrement enfermés, frappés, jetés contre les murs, étranglés et abusés sexuellement", a relaté Paris Hilton en espérant que son témoignage fera bouger les choses.