C'est le modèle américano-somalien Halima Aden qui a l'honneur d'apparaître en burkini sur la couverture de Sports Illustrated. Seuls son visage, ses mains et ses pieds sont découverts. "Les jeunes filles portant le hijab devraient avoir des femmes sur qui prendre exemple dans toutes les industries", a déclaré le mannequin à la chaîne publique britannique BBC. "Les réactions sont incroyables et je suis très honorée que Sports Illustrated ait franchi le pas pour mettre en valeur la beauté des femmes modestement vêtues."

Ce n'est pas son premier coup d'éclat. Aden était également la première femme voilée à apparaître sur les couvertures de l'édition britannique de Vogue et du magazine de mode américain Allure.

Le choix de Sports Illustrated a suscité des critiques sur les réseaux sociaux. Le magazine, principalement destiné aux hommes, est célèbre pour son numéro spécial "Maillots de bain", présentant des mannequins en petite tenue. Certains lecteurs estiment que, le burkini servant à cacher la sexualité, il est incompatible pour faire des poses sexy. Néanmoins, MJ Day, la responsable de cette édition spéciale de Sports Illustrated, a déclaré vouloir montrer, avec cette couverture marquante, que la beauté ne connaît pas de frontières.