Lire aussi sur le sujet >>> Quelques conseils judicieux pour une rentrée plus économique et plus écologique
...

" Ne les abandonnez pas pendant les vacances ", voilà ce que l'on pouvait lire sur les panneaux cet été. Je suis on ne peut plus d'accord : ils demandent, c'est vrai, une attention constante, font caca partout et ont tendance à mordre, mais ce n'est pas une raison pour s'en débarrasser. D'autant qu'ils seront bientôt de retour sur les bancs de l'école, je veux évidemment parler de nos enfants. Ça y est, donc, c'est la rentrée ! Le début d'une nouvelle année scolaire, cette période bénie pendant laquelle nos mouflets deviennent le problème de quelqu'un d'autre. Reste cependant une dernière épreuve : celle de l'achat des fournitures. Crayons, stylos, effaceurs et bien sûr 10 à 12 tubes de colle pour remplacer ceux sniffés par l'instit' avant de rédiger la liste du matériel nécessaire. A moins que ce soit de la méchanceté pure : " Vas-y Martine, note " classeur vert bordeaux " et " latte souple en bois rigide ", ça les fera bien chier, ces cons ! " Et comme si tout trouver n'était pas déjà suffisamment pénible, cela coûte très cher et ça ne fait aucun bien à la planète. Cette fois-ci donc, j'ai opté pour une alternative. Je m'y suis prise bien à l'avance, histoire de ne pas finir comme les années précédentes, luttant pour ma survie dans le rayon papeterie bondé d'un supermarché discount. J'ai très vite abandonné l'option des bourses d'échange, l'idée est bonne mais exigeait trop d'efforts, à savoir communiquer avec d'autres êtres humains. Quant à la seconde main, je n'étais pas convaincue, un crayon mâchouillé par quelqu'un d'autre ne me tentait pas vraiment. Je me suis plutôt tournée vers un site Web dont j'avais entendu parler, qui vend uniquement du matériel respectueux de l'environnement, soit durable, rechargeable ou fait à partir de matériaux recyclés. Le prix n'est pas particulièrement plus élevé et, si votre enfant n'a pas, comme le mien, une propension à tout perdre, ses affaires d'école pourront être réutilisées l'an d'après. Si vous vous arrangez avec d'autres parents pour faire une commande groupée, vous pourrez également économiser sur les frais de livraison. Pour le cartable et la trousse, j'ai misé sur du solide et de l'ergonomique, qui durera, je l'espère, un certain temps tout en préservant le petit dos de mon bonhomme. Un investissement, certes, mais qui reviendra finalement moins cher que tous les sacs bon marché qu'il faudra souvent remplacer. De quoi épargner pour financer mes recherches au sujet de cette dimension parallèle où disparaissent les vestes, sacs de gym, moufles, bonnets et autres boîtes à tartines...