Tout sur alcool

Parce que, oui, que ce soit à l'heure de l'apéro, au dîner ou devant la télé, l'alcool doit rester un plaisir, on ne vous apprend pas grand-chose. Et pour beaucoup de gens, ce plaisir est même devenu une habitude. Un réflexe machinal pour faire la transition entre la journée de boulot et la soirée passée à la maison. Un truc bienfaisant qu'on s'autorise "parce qu'on l'a bien mérité". Et le télé-travail n'y a rien changé.

Fini le whisky vieilli dans les fûts de chêne: une start-up de la Silicon Valley veut lancer à grande échelle la maturation accélérée de spiritueux, grâce à un procédé technologique qui instille arôme, goût et couleur en quelques jours au lieu d'années.

Bien sûr, plus il fait chaud, plus il est nécessaire de s'hydrater. Outre l'aspect désaltérant, non négligeable, donner de l'eau à son corps est vital. Alors pour alimenter la machine en variant les plaisirs, voici des recettes simples de boissons sans alcool (puisque par forte chaleur l'alcool est fortement déconseillé). Santé!

Alchimie entre terroir et ivresse, les spiritueux ont perdu une partie de leur savoir-faire quand ils ont été produits par de grands groupes. C'était sans compter sur une poignée d'irréductibles artisans de chez nous qui trinque à la santé du local!

"Après la fêtes la défaite !". Pour qu'il en soit autrement, oubliez le café fort, la douche froide, l'exercice physique, l'artichaut, la cuillerée d'huile d'olive avant le repas et toutes les autres recettes de grand-mère: il n'existe pas de remède miracle contre la gueule de bois des lendemains de fêtes.

Ce 11 juin, et pour la huitième année consécutive, le gin est célébré à l'occasion de la journée mondiale qui lui est consacrée. Ça tombe bien, cet alcool est le second spiritueux le plus consommé par les Belges, derrière le whiskey. Une tendance qui dure depuis une grosse décennie et qui n'est pas près de s'arrêter.

Monsieur Noël se retire sur la pointe des pieds que déjà Dame Nouvelle Année s'annonce... Et avec elle, son lot de festivités plus ou moins arrosées. Difficile de dire non, en cette période, à une petite soirée bien arrosée. Parce qu'il vaut mieux prévenir que guérir, voici 12 mythes sur la gueule de bois.

Selon le rapport du Global Drug Survey, 60% des personnes interrogées reconnaissent que leur consommationd'alcool les exposent àun risque élevé deproblèmes. Un chiffre qui inquiète les experts. Pour mieux comprendre ce produit et ses effets, un passage en revue des idées reçues et autres mythes liés à l'alcool s'impose.