Tout sur Alessandro Michele

A la Fashion Week de Milan, le défilé Gucci est un des plus suivis et commentés. Pas seulement parce que les accessoires de la maison italienne se vendent comme des petits pains. Mais parce que la marque a réussi à imposer un univers stylistique original et inspirant, qui n'est certes pas toujours compréhensible au premier regard.

En italien on dit Milano Moda Donna. Du 21 au 26 septembre, la capitale lombarde accueille ce qui se fait de mieux en Italie - et ailleurs - le temps de quelques défilés (71), présentations (90) et d'événements plus ou moins festifs (31). Soit 176 collections qui feront les beaux jours du printemps-été 2017. Et c'est Gucci qui ouvre le bal, via Valtellina, dans un décor rose, avec canapés festonnés et murs miroirs...

Il y a ceux qui s'affichent en total look. Et puis, ceux qui préfèrent faire profil bas. Quel que soit leur coefficient mode personnel, les directeurs artistiques sont de plus en plus nombreux à porter en public des vêtements de leur griffe. Si possible reconnaissables. Une manière comme une autre de se faire (bien) voir.