Tout sur Allemagne

Avec ses dreadlocks et son piercing au nez, Shanna Reis n'a pas le profil typique des chasseurs qui traquent le gibier. Cette Allemande de 28 ans veut incarner une nouvelle génération d'adeptes, soucieux de contrôler la viande qu'ils mettent dans leur assiette.

La compagnie ferroviaire ÖBB a fixé au 25 mars la reprise des trajets de nuit entre Vienne et Bruxelles. Le "Nightjet" quittera la Belgique pour l'Autriche ce jour-là avant d'effectuer le voyage inverse le lendemain, renseigne la compagnie sur son site internet.

"Un apéro mobile": gobelets à la main, des passants se promènent dans un quartier chic du centre de Paris. Il fait froid et beau, et dans les restaurants toujours fermés au public, les marmites de vin chaud odorant bouillonnent.

Abattus par millions à peine sortis de l'oeuf, les poussins mâles des élevages allemands de poules pondeuses échapperont à partir de l'année prochaine à cette pratique décriée, une décision inédite selon Berlin, au nom du bien-être animal.

La pandémie a aggravé l'isolement des personnes âgées, relançant l'intérêt pour les robots d'accompagnement, mais les fabricants tentent de modérer les attentes de leur public en quête d'humanoïdes à roulettes et peluches animées toujours plus interactives.

Les soldes d'hiver débuteront lundi, et non samedi, comme il est d'usage. L'objectif est d'éviter l'engorgement et les effets de foule dans et en dehors des magasins qui auraient pu se produire un samedi, alors que la pandémie de nouveau coronavirus est toujours bien d'actualité.

L'organe de tourisme de la province de Flandre Occidentale Westtoer va réactiver son baromètre d'affluence durant les vacances de Noël à la Côte. Il avait été mis en place l'été dernier dans le cadre des mesures pour endiguer l'épidémie de coronavirus, afin de prévenir une trop importante affluence à la Côte, le nombre de réservation étant actuellement en augmentation de 10 à 15 %..

Les vacances d'hiver, Noël, peut-être un peu de neige, et l'envie de faire du ski... Mais cette année n'est décidémment pas comme les autres, et l'Allemagne est bien décidé a faire pression sur l'Union européenne pour interdire jusqu'au 10 janvier les séjours de ski, sources de plusieurs foyers épidémiques l'hiver dernier. La France est pour, d'autres pays dont l'économie est intimement liée à la vitalité des stations s'y opposent.

Pas de ski en Bavière à Noël: les stations de cette région du sud-est de l'Allemagne devraient rester fermées pendant les vacances de fin d'année pour éviter la propagation du Covid-19.