Tout sur American Vintage

Un coup d'oeil dans le rétro pour faire le plein de présents inspirés du passé. Ou quand les seventies et les deux décennies qui suivent s'invitent au pied du sapin.

C'est sans doute l'hiver qui veut cela, mais l'homme, cette saison, n'hésite pas à en remettre une couche. Masqué, cagoulé, emmitouflé de la tête aux pieds, il se harnache comme s'il devait vivre en milieu hostile. Quand il n'impose pas les codes d'un nouveau western, il s'enveloppe dans le cocon d'un velours protecteur au quotidien.

Des quartiers animés, des musées modernes logés dans des perles architecturales ou un Vieux-Port au charme fou : la cité phocéenne n'a rien besoin d'exagérer, elle brille au naturel. Nous l'avons visitée en compagnie d'un natif, Michaël Azoulay, créateur de la griffe American Vintage.

Sous les rafales de vent, la traditionnelle gabardine de coton se gonfle, gagne en légèreté et se laisse bousculer. Un classique revu et décomplexé.

Du plus clair au plus foncé, ces basiques s'offrent une jolie cure de jouvence, entre boutonnage ornemental, coupes revues et corrigées, broderies et effets délavés.

S'extraire d'une situation kafkaïenne, trouver satisfaction dans des plaisirs juvéniles et des looks empreints de touches street et de sportswear.

Un modèle une-pièce, tout en dentelle et en transparence.

Place à une nouvelle génération de griffes françaises, dites milieu de gamme. Les Sézane, Des Petits Hauts et autres Girls in Paris se démarquent par une vraie identité, un bon rapport qualité-prix... et un fameux sens de la communauté, hashtags à l'appui. Présentations.

A condition d'avoir aux pieds une paire de charentaises au look rétro bien assumé. C'est en tout cas le mantra du label American Vintage qui vient de s'associer avec La Pantoufle à Pépère le temps d'une collection capsule de chaussons à l'ancienne.