Tout sur Angèle

Mardi soir, Cannes retrouvait ses couleurs et son ambiance glamour avec la première montée des marches depuis 2019, l'édition 2020 ayant été annulée pour cause de pandémie. Au rendez-vous, Leos Carax et son équipe, dont notamment Marion Cotillard, Adam Driver et Angèle, mais aussi quelques (ex) mannequins, de Bella Hadid à Carla Bruni, et surtout beaucoup d'actrices, dont quelques unes arborant les (premiers) cheveux gris, à l'instar d'Andie McDowell ou Clotilde Hesme, au tendance consécutive aux confinements.

La marque précise avoir "arrêté de collaborer avec Moha La Squale depuis plusieurs mois car son comportement ne correspondait plus aux valeurs de la marque". Concernant Roméo Elvis, "nous ne prolongerons pas son contrat", a indiqué un porte-parole.

La chanteuse Angèle officialise son couple avec Marie Papillon, une humoriste française, sur Instagram. Depuis des mois la rumeur bruissait, mais n'avait jamais été officiellement confirmée.

"Je ne peux pas être la porte-parole de toutes les femmes, je peux juste être une des figures du féminisme, et d'ailleurs malgré moi": Angèle mesure auprès de l'AFP son changement de statut, portée par son tube à message "Balance ton quoi".

595 440 euros plus exactement. C'est la jolie somme qui, pour l'instant - vous pouvez encore donner ! - a été récoltée ce dimanche 29 septembre lors de la course " RUN TO KICK ", organisée par la Fondation Kick Cancer et avec la participation d'Angèle, pour financer la recherche sur les cancers pédiatriques.

La Stib et l'Orchestre national de Belgique (ONB) organiseront le jeudi 29 août un concert dans un endroit secret du métro bruxellois. Les voyageurs ont la possibilité de gagner des tickets pour ce concert de musique classique qui revisitera la symphonie numéro 7 de Beethoven.

Comme partout où elle se produit cet été en France, aux Francofolies, qui débutaient mercredi soir à La Rochelle, le phénomène se répète: une immense foule a envahi le devant de la grande scène pour crier sa flamme à la chanteuse belge Angèle.

Il est vrai que personne n'y échappe. Mais, plus encore que d'autres, les parents sont aux premières loges pour observer le pouvoir de nuisance des smartphones - et du digital au sens large.

Ses images sont partout. Dans les clips d'Angèle ou dans celui des Passantes, de Brassens. Dans son premier livre, dédié à son père. Sur Instagram. Des images, mais pas sans fond. Féministe, de préférence. Alors, quand Charlotte Abramow retrace l'année, elle parle forcément de femmes, de sexisme, d'inégalités. Et de mobilisation.

Elles sont auteure, athlète, politicienne, artiste, créatrice, scientifique ou citoyenne engagée et ont marqué 2018 par leurs actions ou leurs prises de position. Un an après l'avènement du #metoo, alors que notre société prend chaque jour un peu plus conscience des inégalités mais que le constat tarde à se muer en actes, nous avons voulu mettre en avant celles qui, dans notre pays, ont atteint leurs rêves, fait office de modèles vertueux ou participé à l'émergence d'un monde meilleur. Chacune, à son échelle, a oeuvré pour plus de justice, de respect, de reconnaissance et de liberté. Une sélection difficile, forcément partiale, que nous espérons porteuse d'espoir et inspirante pour tous.