Tout sur architecture

Pour les Américains, c'est une pièce en soi, un espace hautement symbolique où l'on accueille, où l'on bavarde, où l'on festoie. En ces temps confinés, le "front porch" sert même de mesure à la distanciation. Petit tour du propriétaire d'un lieu d'entre-deux que l'on aperçoit dans (presque) tous les films de l'oncle Sam.

Deux femmes, Yvonne Farrell et Shelley McNamara, ont reçu cette année le Pritzker Prize. De quoi mettre la lumière sur un secteur, l'art de bâtir, toujours très masculin... alors même que nos espaces et nos édifices publics sont encore trop souvent imaginés sur mesure pour les hommes.

Quand ils conçoivent un bâtiment, les architectes veulent qu'il soit beau, non seulement vu du sol, mais aussi des airs, même si on n'en voit jamais vraiment ce sommet. Les images ci-dessous nous montrent certains des bâtiments les plus connus du monde, tels que les oiseaux les voient. Une production NeoNam Studio baptisée "A View From Above" ppour Budget Direct.

Avis aux amateurs d'architecture, ce mois d'octobre s'annonce riche en rendez-vous immanquables en Belgique. Notre sélection.

A la tête de l'agence BIG, le Danois Bjarke Ingels qui défend une vision hédoniste du développement durable... Et multiplie les projets-phares aux quatre coins de la planète. Rencontre.

Venus pour découvrir le fameux Elbphilharmonie, en bord de fleuve, les visiteurs repartent séduits par cette cité hanséatique aux charmes contrastés. Entre quartiers bohèmes et grands projets urbanistiques, c'est la destination allemande du moment.

E-1027. Ce logement sis en bord de mer, à Roquebrune Cap Martin, répond à une dénomination pour le moins énigmatique. En réalité, ce chef-d'oeuvre du modernisme sous le charme duquel Le Corbusier lui-même était tombé, a été conçu par Eileen Gray et Jean Badovici, en 1929.

L'ancienne maison de l'architecte Louis-Herman De Koninck a joué un rôle important dans l'entrée de notre pays dans l'ère moderniste. La bâtisse est aujourd'hui remise au goût du jour par une conceptrice de talent, Caroline Notté.