Tout sur Asie

Réputés pour leur résilience à toute épreuve, les grands groupes de luxe sont ébranlés par les effets de la pandémie de coronavirus, qui va laisser des traces profondes dans le modèle de ces colosses misant sur la reprise en Asie pour se refaire une santé.

Le joaillier autrichien Swarovski a annoncé lundi la suppression de 600 emplois dans le monde, dont 200 dans son fief du Tyrol (ouest), invoquant la baisse de la demande en Asie et aux Etats-Unis en raison de la pandémie de coronavirus.

Les restaurateurs sont encore dans le flou quant au déconfinement de leur secteur, mais aussi aux réponses qu'ils pourraient trouver pour assurer distanciation sociale et contrer la propagation du coronavirus chez leurs clients. Ce projet pourrait offrir une réponse satisfaisante, tant aux professionnels qu'aux clients.

La compagnie aérienne Ryanair annonce mardi la reprise de 40% de ses vols à partir de juillet et la mise en place de mesures sanitaires comme le port de masques et des prises de température pour les voyageurs et le personnel de bord, mais sans imposer la distanciation sociale.

La situation d'isolement social sur une période aussi longue, mais aussi le prochain déconfinement, sont inédits et soulèvent de nombreuses interrogations sur les conséquences psychologiques. Alors que l'incertitude semble régner, nous avons interrogé Alexandre Heeren, Professeur de Psychologie à l'UCLouvain et chercheur qualifié au FNRS sur notre vulnérabilité, la capacité de l'homme à s'adapter, et surtout sur les conditions pour le faire au mieux.

En dix ans, le marché mondial des produits cosmétiques a connu une spectaculaire mutation. Plus inclusif, plus "propre", toujours plus personnalisé, il obéit désormais aux lois du selfie roi et se vend de plus en plus en ligne. Les nouvelles marques créées par les célébrités et les starlettes du Web imposent leurs standards à tout le secteur, parfois pour le meilleur mais souvent pour le pire.

Chaque année depuis le XIII siècle, dans tout le pays, les Thaïlandais témoignent leur gratitude aux dieux pour la fertilité de la terre qui les nourris, au cours du Loy Kratong. Cette féérie, considérée comme l'une des plus belles fêtes de toute l'Asie, se déroule le soir de la 12e pleine lune du calendrier thaï lunaire traditionnel. Soit cette année, le 11 novembre.

Face aux pressions, le parc d'attractions Disneyland Shanghai a annoncé mercredi un assouplissement de ses règles sur la nourriture apportée de l'extérieur par les visiteurs, après une plainte en justice déposée en mars.

Glaces, pâtisseries, chocolat au matcha: cette poudre de thé d'un vert lumineux régale pupilles et papilles au Japon et à l'étranger, nouveau filon des marchands nippons qui cherchent par tous les moyens à stopper le déclin de la consommation de thé.

Le chef indien Gaggan Anand se revendique comme défricheur de la cuisine expérimentale en Asie. En guerre avec ses partenaires financiers, il ferme samedi son célèbre restaurant de Bangkok, 4e au classement des "World's 50 Best", mais travaille déjà à l'ouverture d'un autre établissement.

Trente grands groupes du textile, une des industries les plus polluantes au monde, ont lancé vendredi, en amont du G7, une coalition pour réduire leur impact environnemental basée sur le volontariat, et accueillie avec scepticisme par des ONG.

Cela fait plus d'un siècle que les Allemands sont partis mais la métropole chinoise de Qingdao cultive toujours ses racines germaniques, surtout lors d'une "Oktoberfest" qui se déroule chaque année... en juillet-août. Ambiance !