Tout sur azzedine alaia

Et si monsieur Azzedine Alaïa était le dernier des Mohicans ? Toujours, il suit sa voix intérieure, son chemin et ne montre sa collection que lorsqu'il est fin prêt, sans jamais tenir compte du calendrier officiel, des règles et des diktats, des stratégies, des " il faut " et des " tu devrais ", plus de deux semaines après la fin des Fashion Weeks.

Avec Azzedine Alaïa, tout est toujours sculpté différemment - les essayages, les collections, les tissus, l'amitié. Même son entrée au musée, pour la deuxième fois, au Groniger Museum, à la chronologie, préfère l'émotion et le classement par matières.