Tout sur Bangladesh

Jusqu'au 25 avril se tient la Fashion Revolution Week. Une semaine pour repenser son rapport à la mode et s'informer sur l'impact de cette dernière. Un moment pour mettre en lumière les artisans trop souvent cachés par les étiquettes et pour demander aux marques #WhoMadeMyFabrics. Explications.

Chiffres ahurissants, scandales... Le docu de Gilles Bovon et Edouard Perrin s'ouvre sur des titres de JT pointant les dérives de la fast fashion. Puis un professeur d'économie américain annonce: d'ici 2030, l'industrie devrait grossir de 60%.

D'un côté, Zalando et ses 24 millions d'acheteurs; de l'autre, la centaine de clientes de haute couture: des réalités diamétralement opposées.

Des plages idylliques quasiment vierges, des temples majestueux: la Birmanie rêvait de devenir la nouvelle destination touristique d'Asie du Sud-Est, avant que son image internationale ne soit abîmée par les photos de villages brûlés et de réfugiés fuyant au Bangladesh.

Si elle veut nourrir son bébé, Ayamar Bagon, jeune musulmane rohingya de Birmanie n'a plus qu'une solution: mendier. Son mari les a abandonnés après avoir appris qu'elle avait été violée par quatre soldats birmans quand elle était enceinte.

Les grandes marques textiles internationales ont renouvelé jeudi un accord mondial visant à renforcer la sécurité dans l'industrie textile au Bangladesh, signé après l'effondrement d'un immeuble en 2013 qui avait fait plus de 1.000 victimes, a indiqué l'OCDE.

Nous sommes de plus en plus nombreux à nous soucier des impacts de nos achats. On le sait, l'empreinte écologique de l'industrie textile et les conditions de travail dans les ateliers des pays du Sud, comme au Bangladesh, sont déplorables. Mais comment dépasser ce modèle de production tout en continuant à consommer?

Dans les pays en voie de développement, une jeune fille sur trois est donnée en mariage avant son dix-huitième anniversaire. Au Bangladesh, ce pourcentage est plus élevé encore. Le Vif Weekend a suivi l'ONG Plan Belgique dans le cadre de sa campagne " Stop aux mariages d'enfants ".

Le groupe textile américain Gap, mis en cause pour sa politique au Bangladesh, a remporté ce jeudi le "prix de la honte" 2014 décerné notamment par Greenpeace. Le géant Gazprom a lui dû se contenter du (mé)prix du public.