Tout sur bonne adresse

Les lecteurs fidèles le savent : le burger ne nous allèche pas plus que ça. Déséquilibré (trop de pain étouffe le goût), le créneau est usé jusqu'à la moelle par des cantines sans âme. Pas obtus pour autant, on peut déposer le crucifix et sortir ses doigts quand il le faut.

2016 ne nous a rien épargné. Une annus horribilis qui nous laisse orphelins et divisés. On veut rêver 2017 meilleure, qu'on nous laisse au moins cette chimère. Raison pour laquelle tout au long des semaines qui s'offrent, on se mettra en quête de lieux qui rassemblent. Chez Richard semble avoir été calibré pour cela.