Tout sur Bordeaux

Dans le vignoble bordelais, le plus important de France, les stocks s'accumulent: jusqu'à 23 mois contre un an et demi d'habitude. Dans un contexte de crise qui n'en finit plus, exonération de charges, distillation, voire arrachage de vignes, tout est sur la table face à une situation "qui ne s'était pas vue depuis dix ans", selon la profession.

Thalys maintiendra son offre limitée, soit un aller-retour entre Paris et Bruxelles et un aller-retour entre Amsterdam et Bruxelles par jour, jusqu'au 8 juin inclus. A partir du lendemain, il devrait y avoir plus de trains à grande vitesse sur les voies. "Nous seront alors à 20% de notre offre habituelle", affirme lundi Mattias Baertsoen, porte-parole.

Avec son associé, Jean-Philippe Vassal, la Française développe depuis près de trente ans une architecture à contre-courant des modes et des bâtiments spectacles qui font le buzz. Leur réflexion a été couronnée, en 2019, par le Prix européen d'architecture. Une reconnaissance pour cette oeuvre de longue haleine, centrée sur l'humain et l'environnement.

Pour rendre la période de confinement un peu plus agréable, l'école d'oenologie Inter Wine & Dine (IWD) a annoncé jeudi qu'elle allait proposer des cours d'oenologie gratuits en ligne donnés par le Professeur et sommelier Fabrizio Bucella.

Les Sources de Caudalie, premier spa de vinothérapie installé au milieu des vignes de Smith Haut Lafitte, fête ses 20 ans cette année. L'occasion pour la cofondatrice de la marque de cosmétiques à base de raisins de nous donner ses cinq adresses fétiches au coeur de la Gironde.

Tombée amoureuse du whisky après la Libération, la France, pays du cognac, reste fidèle à cet alcool "viril et authentique", en le francisant un peu avec sa propre production ou un mode de consommation gastronomique...

Tout ce que ce rêveur touche se transforme en or. Avec la Maison de l'économie créative en Nouvelle-Aquitaine (MECA), à Bordeaux, l'architecte vient d'inaugurer son deuxième grand projet de l'année. Reste dans ses cartons une ville flottante, où pourront vivre dix mille habitants... et même une cité sur Mars!

Plus de 35.000 assiettes et 100.000 dégustations de vin de Bordeaux ont été servies au Parc de Bruxelles lors de la huitième édition du festival gastronomique "Eat! BRUSSELS, Drink! BORDEAUX", a indiqué l'un des organisateurs, Visit.brussels. Il s'agit d'une augmentation de 15% par rapport à 2018.

La 8e édition de "Eat! Brussels, Drink! Bordeaux" a été lancée jeudi midi en plein coeur du Parc de Bruxelles, et ce pour la dernière fois. Jusque dimanche soir, une trentaine de chefs, pâtissiers et fromagers proposeront aux gourmets et gourmands leur plat-signature tandis que 55 vignerons et négociants bordelais feront découvrir leurs breuvages, leur terroir et leur philosophie au cours d'échanges avec le public.

Le festival gastronomique "eat! BRUSSELS, drink! BORDEAUX" sera de retour au Parc royal du jeudi 5 au dimanche 8 septembre pour sa huitième édition, a annoncé Visit.brussels, qui co-organise l'événement en collaboration avec le Conseil interprofessionnel du vin de Bordeaux. Vingt-huit chefs de restaurants de la capitale sont annoncés pour proposer leur plat-signature.