Tout sur Bruxelles

Indémodable de la saison estivale, la glace rafraîchit tout sur son passage. Trois adresses garanties " crème de la crème ".

Les restaurants rouvrent et les clients commencent tout doucement à se rendre dans les établissements culinaires. Mais où trouve-t-on les meilleurs plats à la truffe ? Sélection de quelques adresses où déguster le champignon au goût prononcé.

Hier ont été décernés les prix greenlab.brussels, récompensant les meilleurs projets basés sur l'économie circulaire à Bruxelles. Parmi les 11 projets, l'un nous avait particulièrement tapé dans l'oeil. Il vient de recevoir le Prix du public, en raflant à lui seul un tiers des voix du public. Rencontre avec Bertrand, Carole, Maxime et Morane, de la future boulangerie - brasserie Janine. Une histoire de famille, soulève d'ores et déjà l'enthousiasme.

Après trois mois de fermeture forcée, les restaurants et bars ont été autorisés à rouvrir leurs portes à la clientèle le 8 juin. Les clients sont contents de retrouver leurs adresses préférées ou d'avoir la possibilité d'en découvrir de nouvelles. Mais quel est l'état d'esprit des patrons de restaurants, deux jours après cette reprise. On est allé prendre la température auprès de ceux qui se relèvent les manches, pour notre bon plaisir. Au menu: enthousiasme, inquiétude et gratitude.

C'est un fait: le coronavirus a bouleversé notre quotidien, de citoyen, de consommateur, d'être humain. Le design, en ce qu'il apporte des solutions à des besoins, est donc central dans la définition de ce que l'on a pris l'habitude d'appeler "le monde d'après". Mais comment concrètement? Pour y voir plus clair, on a interrogé Pierre Échard, Professeur en Design d'Innovation Sociale à l'ESA Saint Luc à Bruxelles et expert en économie circulaire et innovation sociale. Un interlocuteur idéal pour évoquer le rôle du design dans ce monde nouveau, fourmillant de nouvelles exigences et attentes.

Du centre-ville de Namur à la grotte de Lourdes, d'un bâtiment iconique d'Oscar Niemeyer à un fleuve en Chine, cette créatrice a pour mission d'embellir l'espace avec la lumière. Elle planche en ce moment sur deux projets d'éclairage public à Bruxelles.

Alors qu'il fait accourir le tout-Londres avec son exposition UUmwelt à la Serpentine Gallery, Pierre Huyghe se profile toujours davantage comme l'artiste le plus pertinent du moment. Ce qu'il faut savoir de ce talent français.

Jeunes comédiens issus de la même promotion au Conservatoire de Mons, Caroline Tellier, Malkiel Golomb, Charlotte Fischer et Jean-Christophe Fernandez créent la Cie Don't Paniek. D'un petit projet à une pièce à part entière, le jeune collectif analyse les dérives du secteur textile dans une comédie engagée à voir en décembre au théâtre Les Riches Claires.

Ses images sont partout. Dans les clips d'Angèle ou dans celui des Passantes, de Brassens. Dans son premier livre, dédié à son père. Sur Instagram. Des images, mais pas sans fond. Féministe, de préférence. Alors, quand Charlotte Abramow retrace l'année, elle parle forcément de femmes, de sexisme, d'inégalités. Et de mobilisation.

Il apparaît aujourd'hui indispensable de ramener la nature en ville. Et quand on tire le bilan de 2018, on peut dire que nos cités semblent avancer dans la bonne direction. Les prises de conscience se multiplient et les actions fleurissent. Reste à transformer ces essais.

Alors que les étudiants se préparent pour leur première session d'examens de l'année, l'Académie de recherche et d'enseignement supérieur (Ares) se penche sur les nouveaux cursus proposés aux rentrées 2019 et 2020. Elle a décidé de retenir 37 demandes d'habilitation sur une soixantaine introduites par les institutions d'enseignement supérieur, dont 27 formations inédites, indique-t-elle jeudi.