Tout sur cantine

Les snacks sont snobés par les gastronomes qui méprisent leur vision rapide du repas. Ils oublient que dans le monde réel, peu nombreux sont ceux qui peuvent s'attarder sur le temps de midi. Dans la foulée, ils ne pardonnent au genre ni sa mine populo, ni son côté gilet jaune de la restauration. Quelle bêtise que ce délit de sale gueule!

La Belgique ne fait généralement place qu'à deux sortes de restaurants italiens. D'un côté, ceux qui ne touchent plus terre, à l'addition salée. De l'autre, ceux qui misent sur la simplicité de la cuisine transalpine à travers des plats axés produits. Entre les deux ? Moni, petite cantine occupe cette excitante terre gustative inconnue.

Les petites brasseries un peu trop traditionnelles, trop formatées "steak-frites", ont laissé la place à une foule d'adresses beaucoup plus funky : jeunes, accessibles, créatives, mixant cuisine du monde et saveurs régionales.

Qu'attend-on aujourd'hui d'un restaurant italien ? Principalement deux choses. D'abord, qu'il soit bien dans ses baskets et que l'adresse en question nous initie à une facette gastronomique méconnue de la Botte. Message reçu 5/5.