Tout sur Céline

Les maisons de mode les plus prestigieuses investissent aujourd'hui dans les domaines vinicoles les plus réputés... Mais quel lien unit ces deux secteurs a priori très éloignés ? Analyse et découverte de ces terres agricoles pur luxe, aux mains de trois grands groupes.

En moins d'un an, un jeu de chaises musicales étourdissant a placé à la tête des plus grandes maisons de luxe des créateurs issus de la culture streetwear. Une révolution stylistique qui influence aussi la manière dont les marques choisissent de communiquer. Dans la transparence orchestrée.

Sous les rafales de vent, la traditionnelle gabardine de coton se gonfle, gagne en légèreté et se laisse bousculer. Un classique revu et décomplexé.

Envisager l'été avec légèreté. Et s'éprendre d'un mélange de textures, réchauffées par des nuances orangées.

Des teintes nuit et ébène, pour explorer d'autres cieux. Du velours, du Lurex et des effets vernis, pour briller de mille feux. Une étoile est née.

Terminée, la vague tyrannique des talons aiguilles de 10 centimètres ou plus. Selon NPD, spécialiste mondial des études de marché, les ventes des chaussures surélevées de 2,5 à 5 centimètres seulement ont dépassé de 3 % celles des stilettos, pour la première moitié de 2017.

Petit Bateau poursuit son travail de collaboration en invitant cette saison la danseuse étoile Marie-Agnès Gillot à imaginer une collection capsule où les coupes et le mouvement qu'elles permettent, sont au centre des préoccupations.

En format XXL ou coupée court, torsadée, épaisse ou ultrafine, la maille enveloppe les silhouettes et réchauffe l'hiver de ses douces couleurs.

Synonyme de féminité par excellence, le rose s'impose sur les podiums et se décline dans toutes les nuances. Il est acidulé et énergique chez Céline ou Hermès. Il joue la carte de la douceur chez Chanel, ou celle du romantisme à travers une robe Baby Doll ou une nuisette poudrée chez Chloé. Toutefois, pas de mièvrerie puisque ce ton délicat s'accompagne de pièces plus osées.