Tout sur château de Windsor

Il avait prévenu qu'il ne laisserait plus son épouse Meghan se faire harceler comme sa mère Diana: le prince Harry a lancé vendredi une offensive judiciaire d'ampleur contre les tabloïds britanniques pour de présumés piratages téléphoniques.

Le prince Harry a accepté les excuses et des dommages et intérêts "substantiels" de la part d'une agence d'information sur les célébrités qui avait diffusé des photos d'une maison de campagne où il séjournait, a annoncé jeudi le palais de Buckingham.